Situation sécuritaire du pays : l’éclairage du Chef d’état major des Armés

En conférence de presse, le vendredi, 25 mars 2022 le Chef d’état major général des armées (CEMGA), le général de division Oumar Diarra a éclairé l’opinion publique nationale et internationale sur les actes opérationnels sur les théâtres à travers le territoire.

C’était dans la salle de conférence de la Direction de l’Information et des Relation Publique des Armées (DIRPA), en présence du Directeur de la justice militaire, le colonel Boubacar Maiga, le Directeur de la DIRPA, le colonel Souleymane Dembélé, entre autres.

Au cours de cette rencontre inédite avec les hommes de médias, le CEMGA, a répondu sans détours à toutes les questions se rapportant à sa mission opérationnelle, à celle de la défense de la patrie et aux perspectives des FAMa.

Dans son intervention, le Général de Division Diarra a ajouté que la rencontre avait pour but de donner un éclairage à travers les médias à la problématique de la situation sécuritaire, sa vision à lui sur la restructuration et la montée en puissance des FAMa.

Cette conférence de presse est axée singulièrement sur la montée en puissance des Forces Armées Maliennes et sa conduite a précisé. Le CEMGA a également indiqué que l’opération Kélétigui a pour mission de rechercher et de détruire les sanctuaires terroristes. ‘’L’opération Maliko est un plan élaboré d’une approche globale de la gestion de la crise au Mali’’, explique-t-il.

Parlant du projet de l’opération Tilékoura, il a indiqué qu’il aura pour mission de sécuriser les élections à venir, les exploits des FAMa sur les théâtres des opérations, la coopération avec les partenaires.

‘’Ces opérations ont pour objet de répondre aux questions de la population, sur le fait que les FAMa sont statiques. Grace à ces opérations les FAMa partent en offensive, sans contrainte à la recherche et à la destruction des sanctuaires terroristes’’, se réjouit le CEMGA.

Pour la lutte contre le terrorisme, le Chef d’Etat-major Général des Armées, le général de Division Oumar Diarra invite la population à collaborer avec les FAMa.

S’agissant des recrutements spéciaux au sein de l’Armée malienne, il a précisé qu’ils ont pour objectif de récupérer les armes et munitions qui trainent de façon désordonnée parmi les populations. ‘’Il consiste aussi à éviter le banditisme dans notre pays’’.

Le colonel Boubacar Maiga, Directeur de la justice militaire dans son intervention a lancé, à son tour, un appel aux FAMa pour le respect des Droits de l’homme. Les FAMa sont conscientes de leur rôle de protection de la population et leurs biens ainsi que de celui de leur donner confiance totale, car c’est l’une des premières missions qui préoccupe l’armée malienne. ‘’ Quand il y a un cas de violation, nous nous assumons et les cas de violations recensés sont en cours de traitement conformément à la loi’’, a-t-il laissé entendre.

Brehima DIALLO

Source: 22 Septembre