Commémoration du 26 mars : Le Président de la Transition, Colonel Assimi Goïta, perpétue la tradition

26 mars 1991- 26 mars 2022, cela fait exactement 31 ans que des hommes et des femmes ont donné leur vie pour que la démocratie puisse voir le jour au Mali, date historique pour un peuple qui se trouve aujourd’hui à la recherche d’une voie de sortie de crise pour honorer les martyrs. Respectant une tradition établie en république du Mali, le Président de la Transition, Colonel Assimi Goïta, a procédé, le samedi 26 mars 2022, à un dépôt de gerbe de fleurs au pied du monument dédié aux martyrs. « Nous sommes aujourd’hui ici par devoir de mémoire. C’est pour rendre hommage à tous les Maliens qui ont voulu consentir le sacrifice ultime pour la patrie dans sa quête de liberté », a déclaré sur place, le Colonel Assimi Goïta.

Le Président de la Transition, Colonel Assimi Goïta, s’est acquitté du devoir en déposant une gerbe de fleurs au pied du monument dédié aux martyrs. Un devoir patriotique qui a été fait en présence de nombreuses personnalités dont le Président du Conseil national de transition (CNT), des membres du Gouvernement, du corps diplomatiques, mais surtout de nombreux acteurs du mouvement démocratique.

Ce fut un moment de recueillement en l’honneur de ceux qui ont donné leurs âmes pour le multipartisme, le droit au travail, à la liberté d’expression. Ce rappel historique a été fait par le Chef de l’Etat. « Le peuple malien s’était mobilisé pour défendre ses droits et demander plus de justice sociale. Nous sommes aujourd’hui ici par devoir de mémoire. C’est pour rendre hommage à tous les Maliens qui ont voulu consentir le sacrifice ultime pour la patrie dans sa quête de liberté. Je m’incline sur la mémoire de tous les martyrs du 26 mars 1991, sans oublier tous les fils du pays qui se sont sacrifiés pour la défense de la patrie, et rassure les parents que les sacrifices ne seront pas vains », a rassuré le Président de la Transition, Colonel Assimi Goïta.

Au delà du rituel, a rappelé le Colonel Assimi Goïta, la journée du 26 mars est un symbole fort pour tous les Maliens. Le chef de l’Etat a profité de l’occasion pour inviter ses compatriotes à plus de cohésion, de détermination et surtout de sérénité en cette veille du mois de ramadan qui est par excellence un mois de solidarité, de cohésion, de paix. Soucieux des conditions de vie des citoyens, le Chef de l’Etat a lancé ces mots : « Le Gouvernement de Transition a pris toutes les dispositions pour approvisionner les différents marchés en produits de première nécessité et aussi a mis en place un système de contrôle des prix imposés afin d’éviter toute flambée de prix e au détriment de la population malienne », a-t-il conclu.

Sidiki Dembélé

Source : Le Républicain