Paix, réconciliation, référendum… : M. Cissé, sans emphase !

La rubrique ‘’L’invité de la semaine’’ de Ziré, votre hebdomadaire préféré d’analyses, d’enquêtes et d’informations générales, reçoit cette semaine M. Cissé Oumar Hamama Ansari, président de la Coordination Kel Ansar et Alliés. Avec lui, nous avons parlé de la paix, de la réconciliation, du vivre ensemble, du projet de la nouvelle Constitution et de la gestion de la transition. C’est un entretien réalisé le 18 mai 2023, en partenariat avec le site d’informations générales, ‘’www.afrikinfos-mali.com’’.  Lisez plutôt !

Ziré : Monsieur le président, présentez-vous à nos chers lecteurs.

Cissé Oumar Hamama Ansari : Je suis Cissé Oumar Hamama Ansari, président de l’Association Coordination Kel Ansar et Alliés.

Ziré : Parlez-nous de votre coordination et quels sont ses objectifs ?

Cissé Oumar Hamama Ansari : La Coordination kel Ansar et Alliés a été initiée et créée par des cadres majoritairement kel Ansar. L’idée était de conjuguer nos efforts afin de trouver une solution à la crise qui secoue notre pays. Ces cadres qui sont installés un peu partout à travers le monde, mais aussi à l’intérieur du Mali profond ont convenu de la mise en place de la Coordination dans laquelle tout le monde peut se retrouver. Tous les Maliens ont leur place dans cette Coordination qui ne regroupe pas que des kel Ansar ou des ressortissants du nord seulement. Nous avons plusieurs autres communautés ou ethnies dont des bambanan dans la Coordination.

Parlant des objectifs, la Coordination n’a qu’un seul objectif, celui de la Paix. Effectivement, il y a des activités à mener pour atteindre cet objectif. C’est dans ce contexte que nous organisons régulièrement des rencontres entre différentes communautés car, c’est la base principale pour gagner le combat de la cohésion sociale entre les maliens. Notre devise est : Ensemble pour la Paix, la bonne Gouvernance, le développement local et la cohésion sociale entre toutes les communautés du Mali.

Ziré : De sa création à maintenant, quelles sont les grandes actions menées pour améliorer le vivre ensemble ?

Cissé Oumar Hamama Ansari : De notre avis, toute activité qui vise la paix et le vivre ensemble est grande. À la Coordination Kel Ansar et Alliés, tout tourne autour de notre devise. Nous nous félicitons surtout du Pacte social, une initiative locale que nous avons lancé le dimanche 20 mars 2022 à Bamako avec la participation de l’ensemble des composantes de la société civile malienne en plus des autorités et des partenaires du Mali.

Ziré : Que visez-vous à travers ce pacte ?

Cissé Oumar Hamama Ansari : Ce pacte a été d’abord signé par les différentes communautés du cercle de Goundam. C’est un engagement des communautés à la base pour régler leurs différends en privilégiant le dialogue, mais aussi à analyser ensemble tout ce qui peut amener à résoudre les incompréhensions et prévenir la crise.  En un mot, le pacte social est un outil de paix qui a comme base, l’inclusivité dans la recherche des solutions aux maux qui minent le Mali et qui est duplicable partout. Nous avons également mis en place une initiative dénommée ‘’thé familial’’ qui consiste à échanger autour d’un thé amical et fraternel en famille nos soucis communs. C’est surtout pour marquer de notre empreinte le vivre ensemble tant souhaité par les Maliens et les Maliennes.

Ziré : Monsieur le président, le Mali connaît une crise multiforme du nord au centre depuis plus d’une décennie. Quelle lecture faites-vous de ce conflit qui ne finit pas ?

Cissé Oumar Hamama Ansari : Effectivement le pays connaît des difficultés depuis quelques années. Les raisons de cette crise sont multiples mais pour nous, à la Coordination Kel Ansar et Alliés, nous pensons qu’elle n’est pas une fatalité. Nous avons bel et bien les capacités de nous en sortir. Notre intime conviction est que si les Maliens acceptent de se mettre ensemble, de se donner la main, le pays retrouvera sa tranquillité d’antan et tous ceux qui sont là sous couvert de l’insécurité seront contraints d’aller hors du Mali.

Toutes les divergences doivent être mises de côté pour penser aux solutions de sortie de crise. Nous avons des personnalités capables de réconcilier les Maliens, il faut les dénicher dans nos localités à la base et au sein de la diaspora et les mettre en mission. Il ne faut pas oublier aussi que c’est quand il n’y a pas d’entente entre les habitants d’une même localité que tous les problèmes surgissent.

Ziré : Le cas Kidal est une particularité dans cette crise. Aujourd’hui en tant que membre de la communauté Touareg, quel a été l’apport de votre Coordination dans la gestion du conflit ?

Cissé Oumar Hamama Ansari : En fait, la Coordination Kel Ansar et Alliés s’est toujours adressée au peuple malien dans son ensemble. Je ne m’identifie pas en tant que touareg seulement, je me reconnais dans toutes les ethnies du Mali et c’est ce qui fait la force de notre association. En clair autant nos messages de paix et de cohésion sociale sont adressés aux habitants de Gargando à Goundam, autant on s’adresse aux habitants de Kita, de Bamako et au-delà les Maliens de la diaspora.

Ziré : l’Accord pour la paix signé en 2015 connaît des blocus dans sa mise en œuvre, qu’est-ce qui explique cela, selon vous, et que faut-il faire pour avancer ?

Cissé Oumar Hamama Ansari : Concernant l’Accord d’Alger, nous vous répétons ce que nous avons toujours préconisé pour lever tous les obstacles soulignés par l’une ou l’autre partie. Aux groupes signataires tout comme au Gouvernement, nous leur demandons de privilégier le dialogue, le meilleur missile qui fait moins de dégâts et des solutions consensuelles en sortiront. C’est le seul outil pour nous susceptible de rapprocher les cœurs et les esprits. Nous n’avons que le Mali et il faut que nous nous comprenions pour son développement et sa survie. À la communauté internationale, nous avons toujours sollicité leur accompagnement pour la réussite du processus de sortie de crise.

Ziré : Pour consolider les liens entre Maliens, le gouvernement a organisé, en septembre dernier, une semaine nationale de la réconciliation (SENAR). Selon vous, cette initiative a-t-elle eu un impact positif sur le vivre ensemble ?

Cissé Oumar Hamama Ansari : Tirer le bilan de cette semaine après une première édition sur le vivre ensemble nous paraît un peu difficile. Cependant, au niveau de la Coordination Kel Ansar et Alliés, nous nous sommes félicités de cette initiative qui figurait parmi nos souhaits et doléances adressées à l’endroit des autorités lors du lancement le dimanche 20 mars 2022 au Centre international de Conférences de Bamako (CICB) du pacte social pour la paix, nous avons souhaité que le gouvernement retienne une journée chaque année au nom du vivre ensemble où toutes les composantes du pays, organisations ou associations œuvrant pour la paix se retrouvent pour la prêche de la paix.

Si c’est une semaine qui a été instaurée pour chaque année, nous ne pouvons qu’en être fiers et nous ne pouvons que remercier les autorités pour l’initiative. Nous avons participé à la semaine avec diverses activités dont une conférence débat le 17 septembre 2021 au Mémorial Modibo Keïta. Effectivement, pour répondre un peu à votre question, nous avons remarqué que le mot Paix et Réconciliation revient de plus en plus dans les débats, donc l’impact de la SENAR est visible.

Ziré : Pour une sortie de crise définitive sur l’ensemble du territoire national, quelles sont les actions à entreprendre, selon vous, à court et à long terme ?

Cissé Oumar Hamama Ansari : Une seule chose, le dialogue, encore le dialogue et toujours le dialogue. Et chacun a un rôle à jouer ici. Il faut multiplier les rencontres inter et intra communautaires sans distinction de race ou de religion pour échanger et trouver des solutions endogènes à nos problèmes, car celui qui détient le pouvoir de nuisance détient aussi en partie celui de faire la paix.

Ziré : Monsieur le président, nous sommes à bientôt trois ans de la transition. Selon vous, qu’est-ce qui a marché et qu’est-ce qu’il faut toujours améliorer ?

Cissé Oumar Hamama Ansari : A la Coordination, nous n’avons pas de jugement politique à donner sur le bilan de la transition car l’association est apolitique. Mais si nous devons le faire, il ne sera que celui des Maliens dans leur écrasante majorité. De mon point de vue, améliorer ce qui a marché et s’investir pour trouver des solutions à ce qui n’a pas marché et pour ce faire il y a lieu de faire l’expertise ou le diagnostic des acquis et du reste à faire pour une amélioration de la gouvernance.

Ziré : Dites-nous, en tant que ressortissant du nord, est-ce que la situation dans ces régions favorise la tenue d’élections en 2024 ?

Cissé Oumar Hamama Ansari : Je ne suis pas seulement ressortissant du nord, je le suis pour tout le Mali. Au niveau de la Coordination Kel Ansar et Alliés en ce qui concerne notre candidate (la Paix) nous pensons que nous pouvons tous la voter et voter Oui en sa faveur car son passage favoriserait toutes les échéances avenir au Mali pas seulement les régions du nord. Nous pensons aussi que la réussite du référendum en cours serait un atout pour la suite des élections.

Ziré: Le Mali va vers une quatrième République avec une nouvelle Constitution dont le référendum est prévu dans un mois, pensez-vous que le moment est opportun ?

Cissé Oumar Hamama Ansari : Les priorités aujourd’hui sont certes liées aux réformes constitutionnelles, mais je pense que les plus importantes sont celles de la paix qui est un des facteurs déterminants du développement et de la stabilité. C’est quand même difficile, mais le dialogue dans un esprit d’équité pourrait nous conduire à la solution consensuelle qui nous évitera un plus aux problèmes que traversent le pays.

Ziré : Quels conseils avez-vous à l’endroit des autorités de la transition et à l’ensemble des Maliens ?

Cissé Oumar Hamama Ansari : Mes conseils à l’endroit des autorités maliennes, c’est d’être à l’écoute de leur peuple. Aux Maliens et Maliennes dans toutes leurs composantes de s’unir autour du Mali pour qu’il retrouve sa place d’antan : un havre de paix de convivialité, de tolérance et de solidarité ou il fait bon vivre.

Que la Paix règne dans le monde.

Amin

Entretien réalisé par Amadou Kodio / Afrikinfos-Mali

1 325 Replies to “Paix, réconciliation, référendum… : M. Cissé, sans emphase !”

  1. I do believe all the ideas you’ve offered for your post.

    They’re really convincing and can certainly work.
    Still, the posts are very brief for newbies. Could you please extend them a little from next time?
    Thanks for the post.

  2. I have been browsing online more than 2 hours today, yet I never found any interesting article
    like yours. It is pretty worth enough for me. In my view, if all
    website owners and bloggers made good content as you did, the
    web will be much more useful than ever before.

  3. Hey! I know this is kind of off topic but I was wondering if you knew where I could find a
    captcha plugin for my comment form? I’m using the same blog platform as yours
    and I’m having trouble finding one? Thanks a lot!

  4. We’re a group of volunteers and starting a new scheme in our community.
    Your web site offered us with valuable information to work on.
    You’ve done a formidable job and our entire community will be
    thankful to you.

  5. It is appropriate time to make some plans for the long run and
    it’s time to be happy. I have learn this publish and
    if I may I wish to recommend you few fascinating issues or tips.
    Perhaps you could write next articles referring to this article.
    I want to read more issues approximately it!

  6. canada pharmacy not requiring prescription [url=http://onlinepharmacy.cheap/#]Online pharmacy USA[/url] online pharmacy prescription

  7. Greate post. Keep posting such kind of info on your page.

    Im really impressed by your site.
    Hi there, You’ve performed an excellent job. I will certainly digg
    it and individually recommend to my friends.
    I’m sure they’ll be benefited from this web site.

  8. Spot on with this write-up, I really feel this amazing site needs
    a great deal more attention. I’ll probably be returning to see more, thanks
    for the advice!

  9. It’s nice to see the best quality content from such sites.<a href= »https://www.cse.google.com.eg/url?sa=t