Gao : le gouverneur condamne une pratique « déstabilisante » de Barkhane

Dans une correspondance adressée au représentant du Commandant de la force Barkhane de Gao, le gouverneur de la région a condamné la pratique d’un micro-trottoir de la part des éléments de la force Barkhane auprès des populations de Gao. « Nous condamnons fermement cette pratique qui pourrait s’assimiler à une action à déstabiliser à la fois notre région et notre pays », indique le gouverneur de la région de Gao.

Dans sa note, le général de brigade Moussa Traoré, gouverneur de la région de Gao, explique qu’il s’agit de «micro-trottoir» réalisé par des éléments de la force Barkhane dans les rues de la ville de Gao aux fins de requérir l’opinion des habitants sur le départ du Mali de ladite force. «Une telle entreprise jugée de mauvaise foi ne saurait être acceptée, car elle n’est ni le rôle, ni dans le mandat de votre force», lit-on dans la note.

Plus loin, le gouverneur met en garde qu’il y a «risque de prise à partie de la Force Barkhane par une frange de la population qui rejette ces pratiques qui ne sont d’aucune nécessité pour les deux parties». Le général de brigade Moussa Traoré invite le représentant du Commandant de Barkhane «à mettre fin à cette velléité aux fins de ne pas davantage écorcher les relations de coopération et de partenariat entre les deux États». «Je vous saurais gré de requérir au préalable notre avis avant d’entreprendre toute action dans notre circonscription, au risque d’engager votre responsabilité pour tout incident survenu», précise le gouverneur de la région de Gao.

Pour rappel, en février dernier, après que le président Emmanuel Macron a réaffirmé la position de la France de retirer ses forces du Mali, le gouvernement de transition, dirigé par Assimi Goïta, avait invité les autorités françaises à retirer, sans délai, les forces Barkhane et Takuba du territoire national, sous supervision des autorités maliennes.

M. K. Diakité

Source : Le Républicain