Les Casques bleus repoussent deux attaques visant leurs forces au Mali

La Force de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a repoussé “vigoureusement”, mercredi, deux attaques visant ses patrouilles, annonce la Mission onusienne dans un communiqué publié ce jeudi.

Le premier accrochage s’est déroulé à Kidal, dans le Nord du Mali, au cours duquel, “un véhicule blindé a été endommagé et aucune victime n’est à déplorer, selon la même source.

La seconde attaque a eu lieu, au nord de Douentza (Centre) “dans une zone où la MINUSMA avait désamorcé plus tôt dans la journée un engin explosif improvise”. “La réaction vigoureuse de la Force de la Minusma a permis d’éviter toute perte en vie humaine », a expliqué Myriam Dessables, porte-parole de la mission.

Durant les trois dernières semaines, rappelle la même source, la MINUSMA a fait l’objet de 15 attaques hostiles dont 11 aux engins explosifs improvisés à Kidal, , Tessalit, Gao, Aguelhok (Nord), Douentza, Bandiagara (Centre) et 4 au mortier à Aguelhok et Ménaka (Nord et Nord-Est). La mission internationale précise que ces actes hostiles contre la MINUSMA ont blessé 15 membres de son personnel et un enfant et ont causé d’importants dégâts matériels.

« La résurgence de ces attaques ne détournera pas la MINUSMA dans l’exécution de son mandat et dans ses efforts pour la protection des populations civiles et la paix au Mali », conclut le communiqué.

SS/MD (AMAP)

Source : L’Essor