Fête de l’indépendance à Balan Bakama : la population invitée à s’acquitter de ses droits civiques

La commune rurale de Balan Bakama, une localité située dans le cercle de Kangaba dans la région de Koulikoro, a célébré avec faste, le 22 septembre 2020, le 60e anniversaire de l’indépendance de du Mali. L’événement était placé sous le parrainage de Bandiougou KEITA, délégué au conseil de cercle de Kangaba.

 Au menu de cette journée du 22 septembre 2020 à Balan Bakama : des manifestations folkloriques, des jeux, des prestations théâtrales, sans oublier le match de football et la soirée dansante.

Étaient présents à cette fête, le sous-préfet de Naréna, le maire de la commune de Balan Bakama ; les chefs de village de la commune de Balan Bakama ; le président du comité local du Conseil national des jeunes (CNJ) ; les membres du conseil Communal de Balan Bakama, le président de la coordination des jeunes du Mandé ; des représentants des associations et des partis politiques de la commune, ainsi que les ressortissants de ladite commune résident à Bamako.

Après le discours de bienvenue du maire de la commune, le sous-préfet de Naréna a profité de l’occasion pour demander à la population de respecter le port du masque. Aussi, il les a invités au respect de droit civique pour accompagner la mairie.

Tour à tour, le maire de la commune, les chefs des villages, les représentants de la jeunesse, la présidente des femmes se sont succédé à la tribune pour exprimer leurs préoccupations au parrain de l’événement, Bandiougou KEITA, qui, disent-ils, a toujours été aux côtés des populations de son village et de sa commune.

À l’entame de ses propos, le parrain, Bandiougou KEITA, a remercié les populations de Balan Bakama pour le choix porté sur sa modeste personne. La célébration du 22 septembre, a-t-il fait savoir, est une occasion de rendre hommage à la mémoire des pères fondateurs de la nation malienne, notamment Modibo KEITA.

Il a rappelé que la République du Mali est le berceau de nombreuses civilisations qui ont donné naissance à de nombreux empires et royaumes. Pour lui, 60 ans d’indépendance, c’est l’âge de la sagesse, de tendresse et pleine d’allégresse.

Selon lui, la commune Balan Bakama est riche de potentialités avec une superficie de 1 175 km2 et une population jeune de 6 900 habitants en 2009.

Ces populations vivent essentiellement des activités agro-pastorales, de l’extraction de l’or, de l’artisanat et du commerce.

« Pour se développer, en plus de nos ressources, il faut la cohésion, l’attente et un combat pour l’intérêt collectif et non l’intérêt individuel », a-t-il conseillé.

De même, il a invité les populations à mettre fin aux conflits liés au foncier qui affectent la cohésion sociale dans la localité.

Enfin, il a invité ces concitoyens à s’acquitter de leur devoir civique, notamment le payement des impôts, le vote massif lors des élections. Il s’agit aussi de participer activement au développement de la commune.« Les perspectives sont bonnes quand nous convergerons ensemble », a-t-il conclu.

Notons que lacommune de Balan-Bakama compte 6 villages à savoir : Balan- Massala ; Djélibani ; Sélofara ; Namagana ; Mambila ; et Komana-Couta. La Commune est dirigée par une équipe de conseillers communaux dynamique avec à sa tête, M. Lanssine Komakan KEITA.

Abdoulaye OUATTARA / afrikinfos-mali