Prévention et lutte contre le COVID-19 : Qatar Charity appuie des hôpitaux de Bamako

«C’est dans les difficultés que l’on reconnait ses vrais amis», dit-on. L’ONG Internationale Qatar Charity en a fait sien cet adage en volant au secours de 3 hôpitaux de Bamako en détresse, pris de court qu’ils sont, face à la pandémie du Coronavirus qui se propage dans notre pays. Pour aider les hôpitaux à faire face à la situation, l’organisation humanitaire vient de faire don, ce vendredi 8 mai 2020, d’un import lot de kits sanitaires d’une valeur de plus de plus de 36 millions de F CFA.

Composé de 134 Combinaisons médicales, 75 Cartons de gant latex, 75 cartons de savon liquide, 10 Cartons de gel alcoolisé, 50 Thermomètres, 30 paquets de bavettes ; ce geste, selon le donateur, est la manifestation de la solidarité du peuple Qatari vis-à-vis du peuple Malien à l’ONG Qatar Charity.

La cérémonie de remise symbolique de ces kits COVID-19 a eu lieu ce vendredi 8 mai 2020 à l’Hôpital Mère Enfant du Luxembourg à Bamako.

Cet appui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de Prévention et lutte contre le COVID-19 décidées par les plus hautes autorités du pays.

Le représentant de l’ONG, Mahamadou SACKO, a rappelé que depuis 2008, Qatar Charity se tient aux côtés du peuple Malien et soutient ce dernier dans les moments difficiles. «Ceci est une petite contribution que nous aimerions apporter, notamment, à nos hôpitaux de Bamako que sont : l’Hôpital de Luxembourg, l’hôpital du Point et G et l’hôpital du Mali. Le matériel est composé de différents kits de lavage de mains, de savons gel, de combinaison médicales et beaucoup d’autres articles comme vous le voyez. La valeur de ce don s’élève à environ 36 millions F CFA», a-t-il déclaré.

Au nom de l’ensemble des bénéficiaires, le Pr Mamadou Bokary DIARRA, DG de l’hôpital du Luxembourg, a tenu à remercier Quatar Charity pour sa présence auprès de tous ces hôpitaux en cette période difficile. Selon lui, ces dons viennent à point nommé car tout ce que l’hôpital disposait comme matériels de protection est resté très en deçà de ce qu’il faut normalement pour lutter contre cette pandémie.

«En ce moment, nous traversons une période extrêmement difficile. Le manque de matériel s’est fait sentir à l’échelle de la planète. N’eut été l’apport des économies solidaires comme Qatar Charity, nous autres qui sont des hôpitaux privés, nous avons eu beaucoup de mal dans un premier temps pour bénéficier des dons afin de lutter contre cette pandémie», a-t-il dit.

Selon lui, l’hôpital a beaucoup investi pour acheter tout ce qu’il faut au départ, mais s’est essoufflé. «Nous sommes en crise de fonds pour pouvoir continuer cette lutte. Les malades sont obligés de venir à l’hôpital et les médecins ont le devoir de les recevoir et de les porter secours. Donc, même si nous n’avions pas de protection, c’était de notre devoir de les accueillir et de les soigner. Mais, si nous avons le matériel de protection, ça protège le personnel hospitalier qui doit faire face à cette pandémie et qui doit soulager au maximum ses malades. Nous remercions Qatar Charity pour sa présence auprès des enfants, sa présence auprès de tous ces hôpitaux. Et nous espérons que le geste va faire tache d’huile qu’il aura beaucoup de bonne volonté qui vont imiter Qatar Charity dans la prise en charge de ces malades victimes du Coronavirus», a-t-il exhorté.

Abdoulaye OUATTARA / Afrikinfos-Mali