Loi d’orientation et de programmation de la justice : Les acquis et les perspectives

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Politique

Le secrétaire général du ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, Dr Boubacar S. Diarrah, a présidé hier, dans un hôtel de Bamako, l’ouverture des travaux de la troisième réunion ordinaire du Comité de suivi et évaluation (CSE) de la loi n°2019-075 du 24 décembre 2019 portant loi d’orientation et de programmation de la justice (LOPJ 2020-2024).

C’était en présence du représentant de la Délégation de l’Union européenne au Mali, Pierre Bernan ainsi que des partenaires techniques et financiers (PTF). Au cours de la session, il a été soumis à l’examen et validation des participants l’évaluation des réalisations faites dans le cadre du plan d’activités 2022 et les programmations pour l’année 2023. Ils ont également procédé à l’examen de l’évaluation de la mise en œuvre des 12 points de réformes et formulé des recommandations en vue du suivi et la mobilisation des tranches conditionnelles prévues dans la Loi mais jamais mobilisée et libérée.

Dans son discours introductif, le secrétaire général du ministère en charge de la Justice a rappelé que depuis son entrée en vigueur le 24 décembre 2019, d’innombrables événements imprévisibles ont impacté négativement l’opérationnalisation de cette loi qui ambitionne de créer les conditions permettant de hisser la justice malienne à hauteur de mission. Mais aussi de lui permettre de relever les enjeux et défis auxquels elle se trouve confrontée en termes d’attentes des populations et de gouvernance.

À cet égard, Dr Boubacar S. Diarrah a félicité la Cellule de la planification et de la statistique (CPS) pour ses efforts dans le cadre du suivi de la mise en œuvre de la LOPJ, les plans d’activités 2020, 2021 et 2022 étant déjà mis en œuvre et évalués lors notamment des trois ateliers-retraites. Il s’agit des sessions de janvier 2021, de février 2022 et de février 2023 tenues à Ségou, avec l’appui technique et financier du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud).

Par ailleurs, le secrétaire général du département de la Justice a signalé que 2023 est une année charnière pour la Loi, car «nous devons, nécessairement engager le processus de réflexion et d’action pour l’élaboration du nouveau programme décennal de la Justice tel que prévu par la LOPJ 2020-2024». De la même manière, a exhorté Dr Boubacar S. Diarrah, les dispositions nécessaires doivent être prises pour mieux préparer, dès maintenant, l’évaluation finale de ladite Loi à la fin de l’année 2024.

Le secrétaire général du ministère chargé de la Justice a souligné l’importance des défis à relever afin de maintenir la dynamique qu’il constate, non seulement dans la mise en œuvre et le suivi des activités inscrites au titre de cette loi, mais aussi dans la production des données statistiques concernant les différentes composantes. Avant d’espérer qu’à l’issue des travaux, sortiront des pistes de réflexion et d’actions concrètes afin de relever de nombreux défis.

De son côté, le représentant de la Délégation de l’Union européenne dira que cette réunion est non seulement une obligation légale, dans le cadre de la LOPJ, mais surtout un exercice essentiel qui permet de faire le bilan de toutes les réalisations et avancées constatées dans l’année précédente. Il s’agit aussi, a-t-il ajouté, de déterminer une nouvelle orientation et de s’assurer que les ressources y seront pour répondre aux ambitions.

Pour Pierre Bernan, c’est également l’aboutissement d’un processus de collaboration avec la CPS et l’ensemble des directions du ministère et des partenaires techniques et financiers impliqués sur la question de la justice. Il a donné l’assurance de leur disponibilité et surtout leur volonté de collaborer au mieux possible avec le ministère pour la bonne mise œuvre de la LOPJ.

Souleymane SIDIBE

Source : L’Essor

Last Updated on 31/03/2023 by Elalie Konaté

256 thoughts on “Loi d’orientation et de programmation de la justice : Les acquis et les perspectives

  1. My partner and I stumbled over here coming from a different website
    and thought I might check things out. I like what I see so now i’m following you.

    Look forward to looking over your web page for a second time.

  2. Greetings from Colorado! I’m bored to tears at
    work so I decided to check out your site on my iphone during lunch break.
    I enjoy the knowledge you present here and can’t wait to
    take a look when I get home. I’m amazed at how fast your blog loaded on my mobile ..
    I’m not even using WIFI, just 3G .. Anyways,
    excellent site!

  3. of course like your website but you have to
    test the spelling on quite a few of your posts.
    Several of them are rife with spelling problems and I in finding it very bothersome to
    tell the truth however I’ll definitely come back
    again.

  4. I’m amazed, I must say. Rarely do I encounter a blog that’s both educative and amusing, and let
    me tell you, you’ve hit the nail on the head. The issue is something that too few people are speaking intelligently about.
    I’m very happy that I found this in my search for something relating
    to this.

  5. Hey there! I realize this is sort of off-topic however I needed to ask.
    Does running a well-established website such as yours require
    a lot of work? I am brand new to running a
    blog but I do write in my diary on a daily basis. I’d like to start a
    blog so I will be able to share my experience and thoughts online.
    Please let me know if you have any ideas or tips for new aspiring bloggers.
    Appreciate it!

Comments are closed.