Vladimir Poutine félicite Xi Jinping, réélu, et salue le « renforcement » de leur coopération

à la une Actualités Flash infos Infos en continus Internationnal Politique

Le président russe a adressé ce vendredi 10 mars 2023 ses « sincères félicitations » à son « cher ami » Xi Jinping pour sa réélection en tant que président, en Chine. Vladimir Poutine a loué le « renforcement » de leur coopération, sur fond de l’invasion russe en Ukraine.

Le président russe Vladimir Poutine a adressé ce vendredi 10 mars 2023 ses « sincères félicitations » à son « cher ami » Xi Jinping, réélu en Chine, et a loué le « renforcement » de leur coopération sur fond de conflit en Ukraine.

« La Russie apprécie grandement votre contribution personnelle au renforcement des relations de partenariat global et de coopération stratégique entre nos pays. Je suis sûr qu’en agissant ensemble, nous assurerons le développement d’une coopération russo-chinoise fructueuse dans plusieurs domaines », a déclaré Vladimir Poutine, dans un message publié par le Kremlin.

« Nous allons continuer de coordonner notre travail commun concernant les questions les plus importantes de l’agenda régional et international », a ajouté le président russe. La réélection de Xi Jinping à un troisième mandat inédit de président chinois « illustre la reconnaissance de vos mérites en tant que chef d’État, ainsi que le soutien pour votre politique en faveur de plus de développement social et économique en Chine et de la protection des intérêts nationaux sur la scène internationale », a encore loué Vladimir Poutine.

La Chine médiatrice du conflit en Ukraine ?

Depuis le lancement de son offensive contre l’Ukraine l’an dernier, la Russie s’efforce de renforcer ses relations avec la Chine, alors que les deux pays traversent une période de fortes tensions avec les États-Unis.

Pékin n’a ni condamné, ni soutenu explicitement l’offensive russe en Ukraine, tout en apportant un appui diplomatique à Moscou et en appelant à résoudre le conflit.

Le 24 février dernier, un an jour pour jour après le déclenchement de l’offensive russe contre l’Ukraine, Pékin a publié un document en douze points appelant notamment Moscou et Kiev à tenir des pourparlers de paix.

Mais si la Chine cherche à s’imposer comme médiateur dans ce conflit, sa position d’alliée de la Russie la disqualifie aux yeux des Occidentaux, qui soutiennent de leur côté l’Ukraine.

Accusée récemment par les États-Unis d’envisager de fournir des armes à la Russie, la Chine a fermement démenti. Elle appelle toutefois régulièrement les Européens à prendre en compte les craintes russes face à l’Otan et se présente, comme Moscou, comme un rempart contre une hégémonie occidentale.

Source: aa.com

Last Updated on 10/03/2023 by Elalie Konaté