Mali : la perception des citoyens sur les changements climatiques

Selon les résultats d’une enquête du Groupe de Recherche en Economie Appliquée et Théorique (GREAT), publiés le 27 janvier 2023 à Bamako, 59% des Maliens ont entendu parler des changements climatiques ; 78% pensent que les citoyens ordinaires peuvent contribuer à limiter ce phénomène et 89% estiment que le gouvernement doit agir dès maintenant.

Cette enquête du Groupe de Recherche en Economie Appliquée et Théorique (GREAT), représentant d’Afrobarometer au Mali, a porté sur « Perception des Maliens sur le changement climatique ». Elle a été réalisée du 06 juillet au 14 août 2022 sur toute l’étendue du territoire du Mali. Pour la circonstance, 1.200 citoyens maliens ont été interrogés par les enquêteurs.

Il ressort des résultats de cette enquête que plus des trois quarts de Maliens (78%) trouvent que les citoyens ordinaires peuvent contribuer à limiter les changements climatiques. Aussi, 89% estiment que le gouvernement doit agir dès maintenant pour les limiter les dégâts.

Selon les mêmes résultats, les changements climatiques rendent pire la vie au Mali et nécessitent l’intervention du gouvernement, ainsi que d’autres parties prenantes. L’on note également, à travers cette enquête, que beaucoup de Maliens ont constaté l’aggravation des sécheresses au cours de la dernière décennie, et la majorité d’entre eux sont au courant du concept des changements climatiques.

De l’enquête, il ressort que beaucoup de Maliens réalisent que les changements climatiques rendent la vie pire et que le gouvernement et les Maliens ordinaires sont les premiers responsables dans la lutte contre ce phénomène.

Selon Moussa Coulibaly, membre du GREAT, 62% des Maliens sur 10 (62%) affirment que les sécheresses sont devenues plus graves pendant les 10 dernières années. « Près de quatre citoyens sur 10 (37%) enquêtés pensent la même chose sur les inondations », ajoute-t-il.

Pour M Coulibaly, la majorité (59%) des Maliens ont entendu parler des changements climatiques. « Parmi ceux qui sont au courant des changements climatiques : Huit sur 10 (80%) affirment que les changements climatiques rendent la vie pire. Plus des trois quarts (78%) trouvent que les citoyens ordinaires peuvent contribuer à limiter les changements climatiques et que le gouvernement doit agir dès maintenant pour les limiter (89%). Une large majorité pensent que c’est le gouvernement (57%) et les Maliens ordinaires (24%) qui sont les premiers responsables dans la lutte contre le phénomène. Des majorités estiment que le gouvernement (77%), les pays développés (75%), le commerce et l’industrie (71%) et les citoyens (58%) ont besoin de faire beaucoup plus pour limiter les changements climatiques », peut-on lire dans le rapport de l’enquête.

Moussa Coulibaly du Groupe de Recherche en Economie Appliquée et Théorique (GREAT) ajoute également que les Maliens sont divisés sur l’appréciation de la performance du gouvernement dans la gestion des changements climatiques.

Ousmane BALLO / Afrikinfos-Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *