Mali : CRI 2002 explique le rôle des légitimités traditionnelles à Sikasso

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Société

Les 29 et 30 Novembre 2022, le Cercle de Réflexion et d’Information pour la consolidation de la démocratie (Cri-2002) a organisé une journée d’engagements publics au gouvernorat de Sikasso. La cérémonie d’ouverture de la rencontre a été présidée par le 1er Adjoint du préfet du Cercle de Sikasso, représentant le Gouverneur.

Placée sous la présidence effective du Gouverneur de la région de Sikasso, cette Journée avait pour objectif de doter les légitimités traditionnelles d’un document de plaidoyer dédié à la consolidation de leur implication, et de leur responsabilisation, sur le chantier de la Refondation de l’Etat. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la célébration de la ‘’Journée Nationale des Légitimités Traditionnelles (JNLT)’’ fixée au 11 Novembre de chaque année, et instituée par Décret N°2022-0128/PT-RM du 04 Mars 2022.

Un résultat obtenu grâce à une vingtaine d’années de lutte de CRI 2002, à travers son président, Dr Abdoulaye Sall. Fidèle à cet engagement, il se donne désormais le devoir d’aller à la rencontre des chefs de villages, de quartier et de fractions pour leur expliquer leur rôle et responsabilité dans le projet de refondation de l’Etat.  Ladite Journée, tenue à Sikasso, a regroupé environ 70 participants représentants des légitimités traditionnelles, coutumières et religieuses de  l’Etat ; des élus ; des Organisations de la Société Civile (OSC) ; des syndicats ; des organisations féminines et des jeunes.

Selon Dr Abdoulaye Sall, cette activité dans la cité du Kénédougou (Sikasso) est la suite logique des résultats et recommandations issus du ‘’Forum Citoyen pour l’implication des autorités coutumières et traditionnelles dans le processus  de refondation de l’Etat’’, organisé par Cri-2002 les 29 et 30 Novembre 2021 à Bamako, sur la présidence effective du Ibrahim Ikassa MAIGA, Ministre de la Refondation de l’Etat.

Le grand satisfecit de CRI 2002 !

Le président de CRI 2002 estime qu’un an après, il y a lieu de noter des avancées démocratiques, républicaines, avec, entre autres, la remise des insignes, des drapeaux, des certificats de reconnaissance légale aux légitimités traditionnelles par le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Colonel Assimi GOITA. Aussi, la création d’un Cadre d’échanges entre les représentants de l’Etat et les légitimités traditionnelles, la prise en compte, et en charge, de l’implication et de la responsabilisation des légitimités traditionnelles dans le processus de Réfondation de l’Etat ; dans l’avant-projet de nouvelle Constitution élaborée, et actuellement en débats citoyens et démocratiques.

« De retour de Sikasso, Cri-2002 se réjouit, à travers cette Journée d’Engagements Publics, d’avoir contribué à l’information, la sensibilisation, la formation, et la mobilisation de 72 représentants des légitimités traditionnelles sur le sens, la direction, le contenu, et la dynamique à insuffler aux insignes, drapeaux, certificats sur le chantier de la refondation de l’Etat à travers la refondation de la gouvernance, de la citoyenneté et du civisme, des savoirs, dans les villages, fractions, quartiers » estime l’ancien ministre des relations avec les institutions, Dr. Abdoulaye Sall, président de CRI 2002.

Amadou Kodio / Afrikinfos-Mali

Last Updated on 02/12/2022 by Ousmane BALLO