Bamako : des nouvelles salles de pédiatrie pour le CSRef de la Commune I

L’alliance médicale contre le paludisme, santé, population (AMCP-SP) en collaboration avec The alliance for international médical action (ALIMA) a doté le Centre de Santé de  Référence (CSRef) de la Commune I à Korofina d’une unité de récupération et d’éducation nutritionnelle intensive (URENI). L’inauguration de ce joyau  a eu lieu le 16 avril par Oumar Togo, maire de la Commune I du District de Bamako.

Il s’agit là, d’un centre pédiatrique de santé nutritionnelle permettant de prendre en charge les enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère et modérée et présentant des complications. C’est un bâtiment tout entier et bien équipé au sein du centre de santé de référence de Korofina pour le bien-être des nouveau-nés soufrant de manque d’alimentation. Ainsi, il est essentiellement composé d’une salle d’accueil, de triage et de dépistage ; d’une salle de soins intensifs ; d’une salle de prise en charge permettant aux enfants de séjourner pendant quelques jours ; une salle de lait conçu pour la préparation des nutriments pour les enfants ;  une pharmacie et des toilettes pour les parents des enfants patients. Aussi, la salle de prise des soins est-elle équipée d’une trentaine de lits.

Selon Dr Fadiala Keita, coordinateur du projet commun AMCP-SP/ALIMA, ce nouveau service permettra de prendre en charge les enfants de la Commune I du District de Bamako. « Le nouveau centre qui vient d’être inauguré par le maire de la Commune I est un centre destiné à prendre en charge les enfants  souffrant d’une malnutrition aiguë et sévère. Le centre de référence faisait de son mieux pour prendre en charge tous les enfants de la localité, mais comme vous le savez, les enfants souffrant de malnutrition ont besoin d’autres choses que de simples soins de santé. Voilà pourquoi, ces deux organisations en collaboration avec les autorités sanitaires et administratives de la Commune I ont jugé nécessaire d’apporter une aide en équipant un bâtiment au sein même du centre de santé en vue d’élargir les compétences de l’hôpital. Comme vous avez pu le constater vous-mêmes, il y a beaucoup de nouveautés. Le plus important dans tout cela est que les prises en charge sont gratuites du début jusqu’à la fin », a-t-il ajouté.

Quant au maire de la Commune I, il s’est dit très heureux d’accueillir ce joyau dans sa commune et s’engage à bien l’entretenir. « Nous sommes très heureux de voir cette innovation au sein de cet hôpital. Je profite de votre micro pour remercier AMCP-SP et ALIMA. Aussi, je prends l’engagement solennel devant tout le monde que nous ferons tout notre possible pour bien en prendre soin afin qu’elle puisse servir à la population de la Commune I et ses environs » .

Pour les responsables des deux organisations, cette inauguration en Commune I du District de Bamako est une première, mais loin d‘être la dernière. Une manière de dire que le tour des autres centres de santé de la ville de Bamako n’est qu’une  question de temps.

Amadou Basso    

Source : Ziré