Un cadre d’EDM SA donne sa solution au délestage : « Le réseau de la Côte d’Ivoire est la seule alternative possible immédiate »

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Société

Un cadre de l’Energie du Mali (EDM-SA) a déclaré que le retour au réseau électrique de la Cote d’Ivoire ou du moins à l’interconnexion Côte d’Ivoire-Mali est la seule solution immédiate pour atténuer les effets du délestage qui est en train de mettre à genou l’économie malienne.

Le délestage, ou coupures de courant sauvage, est devenu une réalité quotidienne pour l’écrasante majorité des Maliens. La principale cause du délestage est relative  à un problème de carburant où les autorités de la transition ont la peine de s’en procurer pour faute d’argent.

Inutile de rappeler que ces interruptions fréquentes d’électricité ont des conséquences graves sur les activités économiques, les services publics et privés et la qualité de vie des citoyens. La pauvreté et le chômage ne cessent de monter en flèche.

Un courant à moindre coût

Selon un cadre d’EDM SA, pour rapidement sortir de cette « merde » et permettre aux maliens de pouvoir trouver à manger et à payer les frais de location, « l’interconnexion avec le réseau électrique de la Côte d’Ivoire apparaît comme la solution la plus viable et la plus rapide pour atténuer la situation ». Spécialiste des questions économiques, l’ancien Premier ministre Moussa Mara a, dans une vidéo qui a circulé sur les réseaux, demandé aux autorités maliennes de retourner à Abidjan et de dialoguer avec la CEI. A ses dires, « L’interconnexion avec la Côte d’Ivoire, nous permettrait de stabiliser notre approvisionnement en électricité à court terme. C’est une mesure immédiate qui pourrait apporter un soulagement significatif à nos populations », a-t-il déclaré.

Le courant d’où elle vienne 

Pour M. Mara, l’électricité importée est moins coûteuse que la production locale, notamment celle reposant sur des centrales thermiques et coûteuses à entretenir.

Des observateurs estiment que le retour à l’interconnexion Mali Cote d’Ivoire renforcerait la coopération économique et énergétique entre les deux pays, ouvrant la voie à d’autres projets régionaux d’intégration électrique.

Meme le malien lambda est conscient que le retour à la ligne ivoirienne est la seule issue rapide pour nous soulager. « Cela permettrait aux maliens de souffler après plus d’une année de crise énergétique. Pour nos interlocuteurs, retourner en Cote d’Ivoire oui, mais « il est essentiel de continuer à investir dans notre propre infrastructure pour garantir notre indépendance énergétique à long terme ».

Face à une crise énergétique qui menace la stabilité économique et sociale du Mali, l’interconnexion au réseau électrique de la Côte d’Ivoire apparaît comme une solution immédiate et viable. Bien que des défis subsistent, cette initiative offre une lueur d’espoir pour des millions de Maliens confrontés aux coupures de courant quotidiennes.

En parallèle, il est impératif que le Mali continue de développer ses infrastructures énergétiques nationales pour assurer une indépendance et une durabilité à long terme.

Le gouvernement malien  va-t-il enfin écouté la voix de ses compatriotes qui ne cherchent que du courant d’où elle vienne ?

Djibril Diallo

Source : Arc en Ciel

Last Updated on 27/05/2024 by Ousmane BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *