Mali : Alliance des États du Sahel : La force conjointe neutralise de nombreux terroristes

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Politique

La mise en place de cette organisation par les chefs d’État du Mali, du Burkina Faso et du Niger est en train de porter ses fruits. La preuve ? Les récentes opérations communes menées par les Armées des trois pays ont donné des résultats probants

L’État-major général des Armées a informé, hier, l’opinion nationale que dans le cadre des opérations de la force conjointe de l’Alliance des États du Sahel (AES), les forces armées burkinabè, malienne et nigérienne ont mené plusieurs actions ayant conduit à «la neutralisation de plusieurs groupes terroristes et à la destruction d’importantes bases logistiques dans les zones frontales».

En effet, le 10 avril dernier, la coordination a permis de procéder à une frappe nigérienne qui a détruit un important lot de logistique et neutralisé plusieurs terroristes dans la zone d’Amalawlaw dans le secteur de Labbezanga. Quelques jours plus tard, plus précisément le 13 avril, une importante quantité de matériels de guerre a été détruite. S’y ajoute la neutralisation de plusieurs terroristes aux environs du village de Hourara, situé à peu près 12 km au Nord-ouest de Labbezanga, à la frontière entre le Mali et le Niger.

Aussi, le même jour, dans le secteur de Douna, à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, une action conjointe impliquant des vecteurs aériens maliens et burkinabé a permis de démanteler une importante base logistique. En raison de ces prouesses, l’État-major général des armées n’a pas manqué de magnifier cette coordination mettant en lumière « l’efficacité des opérations conjointes des forces de l’AES face aux groupes terroristes ».

Bembablin DOUMBIA

Source : L’Essor

Last Updated on 16/04/2024 by Elalie Konaté