Mopti : L’Armée récupère du bétail des mains des terroristes

Les Forces armées maliennes ont monté une opération spéciale à Somadougou pour récupérer les bêtes au grand bonheur des populations locales. Ces animaux ne serviront pas à alimenter le trésor de guerre des terroristes

Les Forces armées maliennes (FAMa) sont en train d’engranger des succès contre les groupes terroristes dans la Région de Mopti. Après avoir mis l’ennemi en déroute dans le secteur de Pondori (Cercle de Djenné), dans le Seno-Bankass et le Haïré (Douentza, Boni, Mondoro et Boulkessy), les FAMa, au cours d’une patrouille d’envergure du 7 au 11 novembre dernier, ont récupéré des centaines de têtes de bétail composé de bœufs, de moutons, de chèvres et d’ânes des mains des groupes armés terroristes.

L’opération qui s’inscrit dans le cadre de la sécurisation des personnes et de leurs biens dans le Théâtre-centre de l’opération Maliko, s’est déroulée dans le secteur de Somadougou, Commune rurale de Sio (Cercle de Mopti). La remise officielle des troupeaux à leurs propriétaires a lieu au camp de Soufouroulaye en présence des autorités administratives, politiques et coutumières de Mopti et de la Commune de Sio.

«Face à la recrudescence du rapt d’animaux, nous avons intensifié les opérations en profondeur dans le cadre de la protection des personnes et de leurs biens. L’opération a été couronnée de succès avec la récupération de cet important lot de troupeaux», a indiqué le colonel Karim Traoré, commandant du Secteur 4 de l’Opération Maliko. «Nous encourageons nos hommes sur le terrain et par la même occasion précisé que les FAMa sont déterminées et engagées pour la réussite des opérations sur le terrain conformément aux indications des autorités militaires», a-t-il poursuivi.

L’officier supérieur a démenti les allégations relayées par les réseaux sociaux faisant état d’exactions commises par les militaires au cours de cette opération spéciale dans le secteur de Somadougou. S’inscrivant en faux contre ces affirmations gratuites, infondées et mal intentionnées de nature à saper le moral des troupes sur le front, le colonel Karim Traoré a assuré que dans le cadre de l’exécution des opérations, les Forces armées maliennes se conforment au Droit international humanitaire (DIH).

Commandant de l’opération Maliko-théâtre centre qui couvre les Régions de Ségou, Mopti et Tombouctou (PCIAT-Centre), le colonel Mamadou Massaoulé Samaké a révélé que depuis un certain temps, les populations des villages sont brutalisées par les groupes armés terroristes qui vont jusqu’à brûler les greniers et voler leur bétail pour le vendre afin de s’acheter des minutions et des armes. «Nous sommes très heureux de ce coup de poker des forces spéciales de Sofara et des partenaires qui ont réussi à intercepter ces troupeaux que l’ennemi voulait vendre sur un marché pour se réarmer», a-t-il expliqué.

L’initiative de l’organisation des patrouilles d’envergure par les FAMa est appréciée par les éleveurs, les élus communaux et les responsables administratifs de la Région de Mopti. Ils ont joint leur voix à celle de la hiérarchie militaire pour inviter les populations à une sincère collaboration avec les Forces armées maliennes afin de venir à bout des agissements des groupes terroristes dans la région.

Dramane COULIBALY

Source : L’Essor