Niafunké : Des hommes armés imposent la charia à Saraféré

Depuis mercredi soir des hommes armés sont venus à bord de plusieurs motos et véhicules pour imposer la charia à la population de Saraféré. Après avoir échangé avec les sages de la ville dans la mosquée, ils ont exigé que toutes les femmes et filles soient habillées en noir.

Que les jeunes garçons soient rasés au lieu d’être coiffés. Les barbus ont fait savoir que celles ou ceux qui sortent en ville sans respecter leur loi seront châtiés. D’après nos informations, plusieurs hommes et femmes ont déjà été sanctionnés pour n’avoir pas respecté la charia. 

Certaines personnes ont déjà quitté Saraféré pour se réfugier ailleurs. Il faut signaler que Saraféré est le chef-lieu de Commune de Fittouga située à environ 35 km au sud de Niafunké.

Les Communes de Banikane, Koumaira, N’Gorkou et Saraféré sont sous le contrôle des groupes armés depuis plusieurs années. Leur présence est visible sur l’autre rive du fleuve Niger qui sépare Haoussa (Nord) et Gourma (Sud) du Cercle de Niafunké. Ces hommes armés ont l’habitude de parader dans les villages de Fourou et Dagodji toute la journée en faisant des tirs de sommation pour effrayer les populations locales.

Sékou A. MAÏGA, Amap-Niafunké

Source : L’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *