Niger : deux policiers et des civils tués dans une attaque près de la frontière du Burkina Faso

-Des hommes armés non identifiés ont attaqué un bus de transport et un camion

Deux policiers et des civils, dont le nombre n’a pas encore été déterminé, ont été tués, mercredi, dans une attaque dans la localité de Téra, à l’ouest du Niger, près de la frontière du Burkina Faso, a rapporté une source sécuritaire.

“Un bus en provenance du Burkina Faso et en route pour Téra était revenu en trombe au poste de police frontalier de Petelkoli. Les passagers nous ont indiqué que le bus venait d’être intercepté par des bandits armés à environ 5 kilomètres entre le village de Fono et Zelangué 2”, a rapporté un message des services de sécurité consulté par l’agence Anadolu.

“Ce bus transportait trois agents affectés au poste de police frontalier se rendant à la maison et plusieurs civils”, a ajouté la même source, précisant qu’à l’arrivée d’un détachement de la police, le bus et un camion gros porteur en provenance de Téra étaient en flammes. Selon la même source, “plusieurs corps sans vie”, dont ceux de deux policiers, ont été découverts sur les lieux. Le troisième policier et d’autres civils blessés ont été évacués à l’hôpital de Téra.

La localité de Téra est située dans la région de Tillabéri et dans la zone dite des trois frontières entre le Niger, le Burkina Faso et le Mali. À l’instar de beaucoup d’autres localités de Tillabéri, Téra est confrontée depuis 2017 à des attaques armées attribuées aux groupes opérant dans la zone des trois frontières.

AA/Niamey/Kané Illa

Source: aa.com