Gestion de la transition : plus de neuf Maliens sur dix satisfaits

Au Mali, plus de neuf personnes sur dix sont satisfaites de la gestion de la transition ; 71% sont très satisfaites et 25% plutôt satisfaites. C’est qui ressort d’une enquête d’opinion, dénommée ‘’ Mali-Mètre’’, réalisée par la Fondation Friedrich Ebert Stiftung sur l’évolution de la situation générale du pays ; la gestion de la transition ; le fonctionnement de la justice…

Cette enquête d’opinion, dont les résultats ont été rendus publics le 23 mars 2024, a concerné 2055 personnes âgées de 18 ans et plus, réparties entre le District de Bamako et neuf capitales régionales. Ces différents soudés ont portés leurs jugements sur l’évolution de la situation générale du pays, avis sur la gestion de la transition, le fonctionnement de la justice malienne, les défis et priorités au Mali… Bref, cet exercice a concerné de façon globale la vie de la nation.

Dans le rapport, Mali-Mètre estime que, pour quatre Maliens sur cinq, soit 81% de la population, la situation générale du pays s’est améliorée au cours des douze derniers mois pendant que pour un Malien sur dix, soit 11 % des Maliens, pense que la situation générale du pays est restée au même niveau. Pire, elle s’est détériorée au cours des douze dernières années pour 8% des citoyens.

Aussi, 60% des Maliens pensent que les principaux défis auxquels le Mali est confronté sont la lutte contre l’insécurité ; la lutte contre l’insécurité alimentaire (52%) ; la lutte contre le chômage des jeunes (42%) et la lutte contre les délestages (39%). Il ressort également du document que plus de neuf Maliens sur dix sont satisfaits de la gestion de la transition. Mieux, 71% sont très satisfaits et 25% plutôt satisfaits.

Concernant les actions prioritaires à mettre en œuvre par le gouvernement de transition, les Maliens mettent en avant la lutte contre l’insécurité (61%) ; la création d’emploi (43%) ; la lutte contre l’insécurité alimentaire (38%) ; la lutte contre la pauvreté (24%) ; l’amélioration du système éducatif (21%).

Une grande confiance en Assimi !

Dans cette enquête, Mali-Mètre révèle que les Maliens ont une grande confiance au chef de l’Etat, le Col. Assimi Goïta. La fondation Ebert Stiftung estime que les Maliens sont plus de quatre personnes sur cinq (86%) à faire confiance au président de la transition. « Plus de neuf Maliens sur dix sont satisfaits des acteurs de la transition, notamment pour le président de la transition (83% très satisfaits et 15% plutôt satisfaits) ; le gouvernement de transition (59% très satisfaits et 33% plutôt satisfaits) et près de quatre Maliens sur dix sont satisfaits du Conseil national de transition », peut-on lire dans le document.

Dans les régions du nord, plus de neuf personnes sur dix ont confiance à la transition pour conduire le pays vers une démocratie plus stable et à un renforcement de la bonne gouvernance. Il s’agit de 99% à Ménaka ; 95% à Tombouctou et 90% à Gao.  Quant à Taoudéni, seulement trois personnes sur cinq ont confiance à la transition (20% beaucoup confiance et 40% assez confiance).

Le même rapport explique qu’à Koulikoro, neuf personnes sur dix ont confiance à la transition (62% beaucoup confiance et 30% plutôt confiance) pour conduire le pays vers une démocratie plus stable et à un renforcement de la bonne gouvernance. A Sikasso et Ségou, plus de quatre personnes sur cinq font aussi confiance à la transition. Quant à Bamako et Kayes, sept personnes sur dix partagent cette opinion. Cependant à Mopti, ce sont trois personnes sur cinq (63%) qui ont confiance à la transition pour conduire le pays vers une démocratie plus stable et à un renforcement de la bonne gouvernance contre 37% qui n’y ont pas confiance.

L’impunité toujours fréquente ! 

Selon Mali-Mètre, plus de trois quarts des Maliens pensent que la justice malienne est corrompue (38% tout à fait d’accord et 40% d’accord); quatre Maliens sur cinq approuvent l’opinion selon laquelle les procédures de la justice malienne sont méconnues des populations (54% tout à fait d’accord et 35% plutôt d’accord). De même, plus de neuf Maliens sur dix soutiennent l’idée selon laquelle les procédures judiciaires sont longues et compliquées (58% tout à fait d’accord et 33% plutôt d’accord). Enfin, la justice malienne est jugée chère par quatre Maliens sur cinq (58% tout à fait d’accord et 29% plutôt d’accord).

« Un Malien sur deux pense que l’impunité est fréquente au Mali (très fréquente pour 19% et fréquente pour 32%) contre 44% des Maliens qui pensent que l’impunité n’est pas fréquente (peu fréquente pour 26% et pas très fréquente pour 18%). La proportion de Maliens qui soutient que l’impunité est fréquente au Mali, est plus élevée dans les régions de Mopti (86%) ; Kayes (58%) ; Koulikoro (55%) ; Ségou (50%). En revanche, deux tiers des Bamakois (67%) pensent que l’impunité n’est pas fréquente au Mali », peut-on lire dans le document.

En 2024, 69% des Maliens estiment que la corruption est encore présente au Mali. Cependant, ce chiffre est en baisse, comparé aux années précédentes. Car en 2019, 96% des Maliens soutenaient que la corruption est élevée au Mali, soit une diminution de plus de 25 points de pourcentage. Cette diminution est de 10 points de pourcentage, comparée à l’année dernière, 80% en 2023 contre 69% en 2024.

« Les principaux secteurs minés par le phénomène de la corruption sont la police (46%) ; la justice (39 %) ; la santé (34%) ; la mairie (33%) ; la douane (23%). De plus, un Malien sur dix estime que la corruption est présente dans les passations de marchés privés (19%). Aussi, 15% et 10% des Maliens mentionnent respectivement le foncier et les administrations publiques comme des secteurs concernés par la corruption au Mali », révèle Mali-Mètre

 

97% des Maliens font confiance à la Russie

Les personnes interrogées par la Fondation Friedrich Ebert Stiftung sont globalement satisfaites de la coopération entre l’Etat malien et la Russie. En effet, plus de neuf Maliens sur dix sont satisfaits (83% très satisfaits et 15% plutôt satisfaits) de la coopération entre le Mali et la Russie. On observe les mêmes tendances dans presque toutes les régions, sauf la région de Taoudéni où 71% de la population sont satisfaits contre 23% qui ne le sont pas. Aussi, plus de neuf Maliens sur dix (97%) font confiance à la Russie pour aider le Mali à retrouver son intégrité territoriale (82% beaucoup confiance et 15% un peu confiance).  Hormis la région de Taoudéni, plus de neuf personnes sur dix ont confiance à la Russie. A Taoudéni, trois quarts (76%) de la population font confiance à la Russie contre 20% de la population qui n’adhère pas à cette thèse.

Amadou Kodio

Source : Ziré

 

9 Replies to “Gestion de la transition : plus de neuf Maliens sur dix satisfaits”

  1. I do believe all the ideas you’ve introduced for your
    post. They’re very convincing and will definitely work.
    Nonetheless, the posts are very short for novices. May you please prolong them a little from subsequent time?
    Thanks for the post.

    Also visit my blog post: vpn coupon 2024

  2. A person essentially assist to make seriously posts I’d state.
    This is the very first time I frequented your web page and to this point?
    I amazed with the analysis you made to make this particular submit incredible.
    Wonderful job!

    my webpage vpn special

  3. Write more, thats all I have to say. Literally, it seems as though you relied on the video to make your point.
    You obviously know what youre talking about, why waste your intelligence on just posting videos to your site when you could be giving us something informative to read?

    Here is my web-site: vpn coupon code 2024

  4. I am curious to find out what blog system you’re utilizing?
    I’m having some small security problems with my latest blog and I would like to find something more secure.

    Do you have any solutions?

    Also visit my blog: vpn 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *