Mali: Soutien aux démunis durant le ramadan : La grande générosité des maliens

La solidarité, l’entraide et le partage sont des valeurs humanistes et humanitaires propres à notre société se manifestant à travers nos actes et comportements quotidiens. Ils font même partie des fondements de notre vivre-ensemble légendaire qui a su franchir les âges et résister à l’épreuve du temps. Ce souci permanent que nous avons d’assister l’autre qui manque souvent du strict minimum pour subsister est accentué pendant les moments de fortes consommations et de dévotions comme les fêtes religieuses, le Ramadan et le Carême.

Ces moments de solidarité et de partage par excellence coïncident cette année avec des conditions peu reluisantes marquées notamment par la forte chaleur, la crise énergétique et l’affaissement du pouvoir d’achat des Maliens. Combinaison de facteurs défavorables à laquelle il fallait trouver des réponses adaptées à la hauteur des enjeux. Pour ce faire, autorités et individualités ont décidé de répondre en faisant parler leur cœur dans le mais de donner du sourire à ceux qui en ont le plus besoin.

En la matière, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta ne cesse de multiplier les initiatives visant à soulager les populations démunies. Initiée à cet effet, l’opération Sounkalo solidarité permettra de distribuer 150.000 tonnes de vivres composés de mil, de riz, de pâtes alimentaires et autres céréales au profit des 19 régions et du District de Bamako. Elle a été lancée le 12 mars dernier au terrain Chaba de Lafiabougou (Commune IV du District de Bamako) par le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le colonel Abdoulaye Maïga.

Les communes du District de Bamako ont reçu leur dotation le samedi 16 mars dernier. Pour cette première semaine d’activités, plus de 42.000 kits de rupture de jeûne ont été distribués sur 18 sites à travers les six communes de Bamako et deux sites dans la ville de Kati, située à environ 15 km de la capitale. Les communautés religieuses et chrétiennes ont reçu, le 18 mars dernier à la Maison du Hadj, leurs dons des mains du ministre chargé des Affaires religieuses, Dr Mahamadou Koné.

L’opération Sounkalo solidarité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des actions que le gouvernement, sous le leadership du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a initié pour accompagner les populations en ce moment d’abstinence et de dévotion, expliquait le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Le colonel Abdoulaye Maïga qui procédait, mardi 12 mars, au lancement de ces activités, a reconnu la forte résilience des populations qui consentent d’énormes sacrifices tous les jours. Avant d’assurer du soutien du gouvernement à les aider à relever les défis auxquels ils sont confrontés.

GESTES SIMPLES, MAIS TRÈS SIGNIFICATIFS– Ce geste de solidarité a été bien apprécié par les représentants des communautés religieuses et municipales. Ceux-ci, soulignant que le mois de Ramadan est une occasion précieuse de solidarité, ont prié pour la poursuite de cette initiative visant à répondre aux besoins des populations en situation de vulnérabilité. Ils ont salué le geste et promis de partager équitablement les dons.

Outre les soutiens accordés par les autorités, les communautés se manifestent solidaires entre elles. Cela à travers des gestes simples mais très significatifs qui cimentent nos liens fraternels renforçant ainsi notre vivre ensemble. En effet, il est de plus en plus fréquent de voir des organisations religieuses de la communauté chrétienne en train de distribuer des morceaux de glace aux musulmans à l’approche de l’heure de la rupture du jeûne. Comme c’était le cas la semaine dernière devant l’église catholique de Kati Mission.

À Bamako, au moment de rompre le jeûne, de petits attroupements sont également visibles un peu partout le long des grandes artères. Des particuliers, à bord de véhicules, distribuent des repas copieux, des jus et de l’eau glacée aux usagers et autres passants. Objectifs : leur permettre de rompre le jeûne dans des conditions décentes. Plusieurs autres initiatives ont été lancées dans le cadre de cette opération de solidarité. Il s’agit de l’initiative Facilités alimentaires initiée par le Commissaire à la sécurité alimentaire, Redouwane Ag Mohamed Ali, qui cible plus de 600 ménages démunis.

L’objectif est de garantir un accès alimentaire nutritionnel à la population malienne à travers une mobilisation plus conséquente des ressources et une diversification des réponses adaptées aux capacités économiques de chaque groupe vulnérable. S’y ajoute le lancement des journées de consultations gratuites du diabète et de l’hypertension artérielle, l’installation et la réhabilitation de 9.000 lampadaires solaires à Bamako et dans les régions.

Mohamed DIAWARAS

Source: L’Essor

 

10 Replies to “Mali: Soutien aux démunis durant le ramadan : La grande générosité des maliens”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *