Centre de lutte contre la drépanocytose : réduction du budget 2024…

à la une Actualités Au Mali Flash infos Infos en continus Santé

 

Le Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose (Crld) a tenu, le jeudi 7 mars dernier, la 22ème Session de son conseil d’administration. A l’ordre du jour : le point d’exécution des recommandations, l’examen et l’adoption du rapport d’activités de l’année 2023 et l’examen et adoption du budget 2024…  Présidée par le PCA du Crld et en présence du directeur général du Crld, Pr Aldiouma Guindo, ainsi que des membres du Conseil d’administration.

Le bilan de l’exercice budgétaire 2023 du Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose est reluisant, en témoignent les taux de mobilisation des ressources et d’exécution des dépenses qui ont permis au Centre d’exécuter l’essentiel des activités inscrites dans son plan opérationnel. « Cette session nous offre l’occasion d’examiner et d’adopter le rapport d’activités 2023 et les perspectives 2024 du Crld… », a déclaré Pr Guindo.

Il ajoute : « Le projet de budget que nous soumettons à votre examen au cours de la présente session s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 941,8 millions F CFA contre 1,123 milliard F CFA ».

À ses dires, les perspectives du Centre pour l’exercice 2024 sont, entre autres, le renforcement du plateau technique ; la pérennisation des acquis dans l’appui à un accès équitable à des soins de qualité pour tous les drépanocytaires ; le renforcement des capacités de formation et de recherche…

Pr Aldiouma Guindo a aussi indiqué que bien que l’année 2023 fût émaillée de difficultés, le Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose a enregistré 1739 nouveaux drépanocytaires ramenant ainsi sa cohorte à 17649 drépanocytaires.

Mais malgré ces résultats encourageant au cours de l’exercice écoulé, le Pr Baby a indiqué que le Crld  reste confronté à certaines difficultés. Il s’agit de l’insuffisance de financement des activités de lutte contre la drépanocytose, les difficultés de mobilisation des fonds alloués à la recherche, les ruptures de certains médicaments et vaccins spécifiques, l’insuffisance en personnel qualité (recherche et comptabilité)…

Le président du conseil s’est d’abord réjoui de l’intégration du Crld au consortium panafricain de lutte contre la drépanocytose « faisant ainsi du Mali, le seul pays francophone membre de ce consortium. Avant de remercier les partenaires techniques et financiers du Centre, plus particulièrement la Fondation Pierre Fabre, le Gouvernement Princier de Monaco, la Fondation Orange Mali, le Rotary Club Bamako Kanu, Médecins Sans Frontières Mali, la Jeune Chambre Internationale pour leurs appuis constants au centre. Il a également remercié l’Association malienne de lutte contre la drépanocytose pour son accompagnement aux activités de plaidoyer et de sensibilisation des populations sur la maladie drépanocytaire.

MS

Source : L’Aube

1 thought on “Centre de lutte contre la drépanocytose : réduction du budget 2024…

Comments are closed.