Équipe nationale : la tête de Magassouba réclamée !

Déçu par les performances de l’équipe nationale à la 33e Coupe d’Afrique des Nations, jouée du 09 janvier au 13 février 2022 au Cameroun, le vice-président des supporters des Aigles du Mali, Cheikhna Demba, s’est adressé aux responsables de la Fédération malienne de Football et aux autorités de la transition. Dans une vidéo, il estime que l’équipe nationale du Mali a besoin d’un sang neuf ou du moins d’un autre entraîneur que l’actuel, Mohamed Magassouba, pourrait toujours épauler.

C’est à travers une vidéo balancée sur les réseaux sociaux que le célèbre supporter, Cheikhna Demba, non moins le vice-président des supporters des Aigles du Mali s’est prononcé. Il a commencé sa déclaration par des remerciements aux autorités de la transition pour avoir mis l’équipe nationale et surtout les supporters dans des meilleures conditions pour la participation à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Une CAN à laquelle le Mali a été éliminé dès les 8e de finales par la modeste équipe de la Guinée équatoriale.

Très déçu par la performance des Aigles, Cheikhna Demba demande donc du changement au niveau du staff technique. Pire, le vice-président des supporters a même lancé un ultimatum d’une semaine pour apporter du changement, sans quoi, il menace d’observer une grève de la faim.

Après avoir salué et demandé pardon à ses collègues supporters pour l’élimination précoce des Aigles, Cheikhna Demba lance : « Nous avons une chance inouïe de participer pour la toute première fois à une phase finale d’une coupe du monde. Nous les supporters, nous avons accompagné Mohamed Magassouba pendant cinq ans et nous connaissons ses capacités. La vérité est que nous ne lui faisons plus confiance. Je ne suis pas dans un langage politique mais dans la logique. »

Selon lui, le Mali a toutes les chances pour se qualifier à la phase finale de la Coupe Monde Qatar 2022. « Une telle compétition se doit d’être préparée à tous les niveaux. Cela fait cinq ans que Magassouba dirige l’équipe nationale et que nous avons toujours travaillé avec lui. S’il ne fait pas mieux, l’esprit patriotique veut qu’il vienne dire aux dirigeants du football qu’il n’a pas pu combler les attentes de la nation qui ne sont autres que de remporter la CAN. Mais aujourd’hui, c’est le contraire que l’on voit », ajoute-t-il.

Comme solutions, Cheikhna Demba propose : « Il y a deux solutions. Que Magassouba accepte qu’on engage un autre entraîneur qu’il va assister. S’il refuse cela, nous demandons aux dirigeants de prendre leurs responsabilités. » Dans sa vidéo, le vice-président des supporters des Aigles du Mali a tenu à lancer aux dirigeants : « Jusqu’au jeudi (17 février) si rien n’est fait dans ce sens, je vais déclencher une guerre de la faim. On ira à la grève de la faim, parce qu’on sait que l’argent qui est injecté au football peut servir à construire des hôpitaux ; à réaliser des routes ou d’équiper les forces armées maliennes pour lutter contre le terrorisme. »

Amadou Kodio

Source : Ziré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *