Mali : visite de l’expert des droits de l’homme de l’ONU dans un contexte de tensions croissantes

à la une Actualités En afrique Flash infos Infos en continus Politique

 

GENÈVE (4 février 2022) – L’expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme au Mali, Alioune Tine, effectuera une visite officielle dans le pays du 8 au 17 février.

« Je suis extrêmement préoccupé par la détérioration continue du contexte géopolitique et sécuritaire et la menace que cela représente pour la situation des droits de l’homme, la paix et la stabilité au Mali et au Sahel », a déclaré Tine.

« Je mesure au plus haut point les enjeux de cette visite, qui me permettra de poursuivre l’évaluation globale de la situation des droits de l’homme dans le pays et de soutenir les autorités de transition maliennes dans leurs efforts de promotion et de protection des droits de l’homme, ainsi que pour assurer leur mise en œuvre ».

« Au cours de cette visite, je rencontrerai les autorités publiques pour discuter des progrès réalisés dans la mise en œuvre des engagements souscrits sur les recommandations de ma précédente visite, notamment en matière de lutte contre l’impunité ».

Cette visite intervient dans un contexte de tensions diplomatiques croissantes entre le Mali et certains de ses partenaires régionaux et internationaux. « Le jeu d’influence des grandes puissances et leurs effets géopolitiques ne doivent pas conduire à la détérioration de la situation sécuritaire, mais plutôt contribuer à sa résolution, au renforcement de la paix et de la stabilité », a déclaré Tine.

Au cours de sa mission à Bamako et dans le reste du pays, Tine rencontrera les autorités maliennes, la société civile et les associations de victimes, les organisations non gouvernementales, le corps diplomatique et les Nations unies.

Tine présentera son rapport annuel au Conseil des droits de l’homme en mars 2022.

Alioune Tine (Sénégal) a pris ses fonctions d’expert indépendant sur la situation des droits de l’homme au Mali le 1er mai 2018. Le mandat d’expert indépendant a été renouvelé par le Conseil des droits de l’homme le 24 mars 2021 pour une période d’un an afin d’aider le gouvernement du Mali dans ses actions de promotion et de protection des droits de l’homme et dans la mise en œuvre des recommandations formulées dans les résolutions du Conseil. M. Tine a été membre fondateur et président de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (RADDHO) et coordinateur du Forum des ONG africaines lors de la Conférence mondiale contre le racisme en 2000. Entre 2014 et 2018, M. Tine a été le directeur régional d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Il a publié de nombreux articles et études sur la littérature et les droits de l’homme.
Les Experts indépendants font partie de ce qu’on appelle les procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme. Le terme « procédures spéciales », qui désigne le plus grand corps d’experts indépendants au sein du système onusien des droits de l’homme, est généralement attribué aux mécanismes indépendants d’enquête et de supervision mis en place par le Conseil des droits de l’homme afin de traiter de la situation spécifique d’un pays ou de questions thématiques dans toutes les régions du monde. Les experts des procédures spéciales travaillent bénévolement ; ils n’appartiennent pas au personnel de l’ONU et ne perçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants de tout gouvernement ou de toute organisation et exercent leurs fonctions à titre individuel.

Source : ONU

 

Last Updated on 07/02/2022 by Fousséni SOGOBA