Mali : Seydou Mamadou Coulibaly se positionne pour la présidentielle de 2022 

Faire sortir le Mali de sa situation actuelle, rassembler les Maliens autour de leur pays, tel est l’engagement du PDG de CIRA, Seydou Mamadou Coulibaly. A la tête du tout nouveau mouvement « Le Pacte citoyen ‘’Benkan’’, l’engagement des Maliens, l’Union sacrée pour le Mali » ; l’homme d’Affaires, futur candidat à la présidentielle de 2022, promet de remettre debout le pays du père de l’indépendance, Modibo Kéita. 

Annoncé candidat à l’élection présidentielle de 2022, le PDG de CIRA, Seydou Mamadou Coulibaly se fraye un chemin. Il vient d’être investi président du mouvement « Benkan », le pacte citoyen, qui se veut une union de bonnes volontés déterminées.

La clôture de l’assemblée générale constitutive du Pacte citoyen, « Benkan », tenue le jeudi 4 mars 2021, a servi de cadre à Seydou Mamadou Coulibaly pour faire un pas vers la conquête du pouvoir, celui d’être investi à la tête d’un mouvement.

Convaincu que la tâche ne sera pas facile, le PDG de CIRA a invité tous ses camarades responsables ou simples militants du mouvement à œuvrer ensemble dans la même direction pour l’atteinte des objectifs assignés.

« Je m’engage solennellement à exécuter ma mission avec détermination, droiture, abnégation et humilité. La tâche est noble, car il s’agit de remettre debout notre pays, notre unique patrie. Et aucun sacrifice n’est de trop pour cela », réitère-t-il pour sa part.

D’ores et déjà, le premier responsable du pacte citoyen, « Benkan », reconnaît que la tâche n’est pas du tout aisée et prévient ses compagnons de s’armer de courage.

« Le chemin est long et plein d’embûches, compte tenu de l’environnement dans lequel nous allons évoluer. J’en appelle à l’engagement citoyen et patriotique de tous et je vous invite tous à la tâche», a-t-il en guise de stimulation. « Seule l’union de tous les Maliens et de toutes les Maliennes, issus d’associations, de mouvements, de partis politiques, patriotes sans ancrage partisan, peut changer le cours de notre histoire », a-t-il conseillé.

L’homme d’affaires candidat à la présidentielle de 2022 qui sollicite également le parrainage de l’ADEMA-PASJ, estime que le Mali vit les heures les plus sombres de son histoire. Histoire de rappeler que c’est dans l’obscurité que peut et doit surgir la lumière. « Le Mali de nos rêves a commencé. Le Mali de nos rêves deviendra réalité »,s’est montré optimiste Seydou Mamadou Coulibaly.

Abdoulaye OUATTARA / Afrikinfos-Mali