Festival culturel dogon : Ogobagna 8 sur les artères !

à la une Accueil Actualités Au Mali Culture Flash infos Infos en continus

Du 23 au 29 janvier 2023 se tient, à la place du cinquantenaire de Bamako, la 8ème édition du festival culturel dogon dénommé ‘’Ogobagna’’. Le thème retenu pour cette année est : « Les cultures locales à l’épreuve de la mondialisation : les formes de résilience des communautés ». La cérémonie d’ouverture de l’édition 2023 a été présidée par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga. Il était accompagné par une grande délégation des membres du gouvernement, dont le ministre de la culture,  Andogoly Guindo.

Organisé par l’association Ginna Dogon, le festival Ogobagna, est un évènement culturel qui réunit l’ensemble des communautés maliennes pendant une semaine sur la place du cinquantenaire. Pour cette année, l’invité d’honneur est la communauté Kel-Tamasheq.

Aussi, Ogobagna c’est un espace créé pour permettre aux nombreux artisans venus de divers horizons du Mali et de la sous-région d’exposer et de vendre des produits artisanaux et locaux. Il s’agit surtout de promouvoir et de valoriser leur savoir-faire. Ainsi, à travers l’organisation de ce festival culturel Ogobagna, Ginna dogon vise à asseoir un concept évènementiel mobilisateur des communautés culturelles autour de la thématique de la contribution des cultures maliennes pour le renforcement de la résilience.

Chaque année, ce festival est organisé dans le but de mettre l’accent sur le rôle des communautés dans le renforcement de la résilience, de la cohésion sociale et de la consolidation de la paix. Pour cette année, l’accent est mis sur la place de la femme dans les sociétés maliennes et plus particulièrement dans le milieu dogon.

Nouvellement élu à la tête de Ginna Dogon, l’ancien président de la Cour Suprême, Maître Nouhoum Tapily, a salué les autorités de la transition pour cet accompagnement, en témoigne, la grande mobilisation des membres du gouvernement avec en leur tête, le Premier ministre. Il a par ailleurs salué la commission d’organisation et félicité la communauté Kel-Tamasheq, qui a eu l’honneur d’être choisie comme l’invité d’honneur.

Selon le président de Ginna Dogon, Me Nouhoum Tapily, les objectifs recherchés à travers cette 8è édition sont entre autres : la valorisation de la culture au service de la résilience et du développement ; la contribution à l’apaisement du climat social à travers les activités de cohésion sociale ; le débat sur la place de la culture dans la mondialisation et son rôle dans la résilience des communautés ; la valorisation du rôle socioéconomique des femmes y compris les métiers et les activités exercés par celles-ci, etc.

Me Nouhoum Tapily a aussi profité de l’occasion pour inviter toutes les communautés du Mali à la paix et la cohésion sociale. « Que ces conflits intra et inter-communautaires cessent à jamais. Que plus aucun sang ne coule gratuitement au Mali », a-t-il lancé.

Il faut rappeler que plusieurs activités sont prévues au cours de ce festival. Au-delà des foires d’expositions, il y aura également des conférences thématiques ; des concerts géants ; de la lutte traditionnelle ou encore de la parade des masques dogons.

Amadou Kodio

Source : Ziré

Last Updated on 26/01/2023 by Ousmane BALLO

3 thoughts on “Festival culturel dogon : Ogobagna 8 sur les artères !

Comments are closed.