Départ de la MINUSMA : Yèrèwolo annonce l’assaut final ce 22 septembre

 « Ce meeting est un avertissement pour la MINUSMA. Elle doit plier bagage avant le 22 septembre ». Ces propos sont d’Adama Ben Diarra, premier responsable de Yèlèwolo Debout sur les Remparts (YDR), un mouvement de la société civile qui soutient la transition.  C’était à la faveur d’un meeting populaire appelé ‘’Opération Bonnets bleus contre Casques bleus’’ au Palais de la Culture Amadou Hampathé BA.

Un ultimatum ou compte à rebours pour le départ des forces de la MINUSMA du Mali avant le 22 septembre prochain est désormais lancé. Coiffés de bonnets bleus, pour matérialiser leur slogan « Bonnet bleu contre Casque bleu », les leaders du mouvement ne veulent plus des casques bleus au Mali. « Le terroriste au Mali, c’est bien la France, et quand nous l’avons chassée, ce qui est resté, c’est la MINUSMA (mission de l’ONU au Mali) », a déclaré Cheikh Ballo, un partisan de Yèrèwolo Debout sur les remparts.

Le leader du mouvement, Adama Ben Diarra dit ‘’Ben le Cerveau’’ qui est également membre du Conseil national de transition, a déclaré qu’il avait, dans une correspondance, déjà demandé à l’ONU de se retirer du Mali d’ici septembre 2022. « Ce meeting est un avertissement pour la MINUSMA. Elle doit plier bagage avant le 22 septembre », a-t-il lancé, avant d’ajouter : « Il y a un temps pour parler et un temps pour agir. Aujourd’hui, c’est le temps de l’action. Je vais le répéter une dernière fois : la MINUSMA doit quitter le Mali avant le 22 septembre 2022. Nous devons nous rassembler et sortir massivement le 22 septembre 2022 pour libérer le pays. Cela s’appellera ‘’l’assaut final’’. »

Pour l’heure, aucune réaction de la part de la MINUSMA. Quant aux autorités de la transition, c’est également le silence radio.

Abdoulaye OUATTARA 

Source : Ziré