Karim Keïta annoncé aux Émirats Arabes

L’ancien président de la Commission défense de l’Assemblée nationale n’est pas un fugitif. C’est la thèse farouchement soutenue par ses avocats dans une correspondance adressée à INTERPOL aux fins de faire échec à la notice rouge sollicitée par la justice malienne à l’encontre de leur célèbre client cité dans l’affaire de disparition du journaliste disparu Birama Touré. Par la même occasion, le pool d’avocats l’avait en son temps localisé à Abidjan où il se sentait plus à l’abri, selon eux, de l’insécurité au pays. Mais il semble que depuis quelques temps, leur client ait changé d’abri. De source bien introduite, en effet, Karim Keïta ne se trouve plus à Abidjan, une capitale très voisine du Mali où il est susceptible de faire l’objet d’échanges de services dans le cadre de la coopération juridique avec le Mali. La même source confie que c’est la raison pour laquelle le fils de l’ex président a préféré change de résidence et a opté pour un refuge aux Émirats Arabes Unis en même que l’ensemble de sa famille et au détour d’un séjour médical de son père. Une option sans doute plus rassurante pour ses avocats qui semblent si peu convaincus de l’indépendance et de l’impartialité de la justice malienne qu’ils avaient clairement déconseillé à leur client de répondre à la convocation des juges.

Source : Le Témoins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *