Bamako: le parti MPM offre des masques anti-COVID-19 aux populations

Pour freiner la progression du Coronavirus au Mali, la section de la commune V du Mouvement pour le Mali (MPM-Maliko Yé Yèrè Ko Yé), a procédé ce samedi 16 janvier 2021 au lancement d’une opération de distribution gratuite de masques aux populations de ladite commune.Cette cérémonie a été également l’occasion pour le parti de présenter 5 hangars métalliques équipés de fauteuils qui seront bientôt offerts à la Police nationale.

Le coup d’envoi de cette opération de contribution de masques a été donné ce 16 janvier à Kalabancoura, non loin du carrefour du monument Sogolon, en face de l’hôtel Wassulu. Au total, 20 000 masques seront distribués au cours de cette opération.

Le donateur, Hassane BOCOUM, vice-coordinateur de la section MPM de la commune V, a souligné que cette initiative s’inscrit dans la vision du parti qui vise l’épanouissement sociopolitique des populations maliennes.

De même, a-t-il fait savoir, dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus (COVID-19), le président du parti, Hadi NIANGADOU, a financé la confection de masques pour un coût total de plus 3 millions de francs CFA.

Ainsi, cette opération vise les habitants des carrefours des feux tricolores et ceux des marchés de la commune. Certes, la quantité n’est pas suffisante, pour les populations de la commune bénéficiaire, mais Hassane BOCOUM promet que son parti est prêt à faire des efforts supplémentaires dans les jours à venir pour que le maximum de citoyens puisse en bénéficier.

De son côté, Mme Dembélé Gogo Kaba DIAKITE, troisième vice-présidente du bureau national du parti MPM, a salué l’esprit et l’engagement de la section de la commune V dans la mise en œuvre de la vision du parti.

L’objectif de cette opération, dit-elle, est de contribuer à la lutter contre cette pandémie qui nous interpelle tous. De même, dans les prochains jours, a-t-elle rassuré, cette opération va se poursuivre dans les autres communes de la capitale, Bamako.

S’agissant des hangars, Mme Dembélé Gogo Kaba DIAKITE a indiqué qu’ils seront bientôt remis à la compagnie de la circulation routière de la police nationale. Selon elle, la plus part du temps, on constate que les agents de la police, notamment ceux qui règlent la circulation routière, sont obligés de travailler sous le soleil sans protection. Pour pallier à cette difficulté, dit-elle, son parti a décidé de construire des hangars qui seront gratuitement donnés à la Police. Le coût moyen de chacun de ces hangars est estimé, selon les responsables du MPM, à 800 mille francs CFA.

Abdoulaye OUATTARA / Afrikinfos-Mali