DOUENTZA : Médecins Sans Frontières en appelle au respect de l’action médicale et humanitaire

Une ambulance de Médecins Sans Frontières (MSF) a été arrêtée le mardi 5 janvier et retenue violemment par des hommes armés, entraînant la mort d’un des patients qui se trouvaient à bord. Dans un communiqué, MSF a indiqué que le véhicule se dirigeait vers l’hôpital général de Sévaré avec à son bord trois patients grièvement blessés dans le bombardement du 3 janvier dans la région de Douentza. Tous ont été ligotés, violentés et laissés en plein soleil pendant plusieurs heures avant d’être relâchés. L’un des trois patients, un homme d’une soixantaine d’années, est décédé durant cette détention. MSF a condamné fermement ces violences et appelle toutes les parties au conflit à respecter l’action médicale et humanitaire ainsi que les populations civiles.

Source: Studio Tamani