Sommet Japon 2023 : Les ministres du G7 soutiennent une représentation africaine au Conseil de sécurité

Dans leur déclaration publiée le 8 novembre 2023 lors du sommet du G7 Japon 2023, les ministres des Affaires étrangères ont salué la venue de l’Union africaine (UA) en tant que membre permanent du G20, comme le reflète la déclaration des dirigeants du G20 à New Delhi. Ils affirment continuer à soutenir une représentation africaine plus forte dans d’autres enceintes internationales, notamment au Conseil de sécurité des Nations Unies.  Le texte de la déclaration a été publié par les ministres des Affaires étrangères du G7 du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Uni et des États-Unis d’Amérique, ainsi que par le haut représentant de l’Union européenne.

Les chefs de la diplomatie des pays du G7 ont salué le rôle de l’UA, des communautés et mécanismes économiques régionaux dans la promotion de l’Agenda 2063, ainsi que de la médiation des différends et des conflits.

Ils expriment leur préoccupation face à la détérioration de la situation politique, sécuritaire et humanitaire dans certaines parties du continent.  Toutefois, ils disent réitérer leur engagement à soutenir la préservation de la paix, de la stabilité et de la bonne gouvernance et à promouvoir une croissance et un développement durables dans l’ensemble de l’Afrique.

“Nous continuerons à aider les gouvernements de la région à lutter contre les conditions sous-jacentes propices à la propagation des conflits, du terrorisme, de l’extrémisme violent, de l’instabilité, des persécutions, de la migration irrégulière et de la souffrance humaine”, disent-ils.

En outre, les ministres du G7 appellent les parties aux conflits à respecter le droit international humanitaire et le droit international des droits de l’homme pour un accès sûr et sans entrave pour les acteurs humanitaires afin d’atteindre ceux qui en ont besoin et que les responsables des atrocités commises pendant le conflit armé soient tenus responsables.

Enfin, le sommet réaffirme son soutien aux Nations Unies dans leurs efforts visant à faire progresser le processus politique libyen afin d’organiser sans plus tarder des élections véritables, libres, équitables et inclusives.

Il invite la Tunisie à mettre en œuvre des réformes afin de renforcer sa stabilité économique et institutionnelle.

Ibrahima Ndiaye

 Source : Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *