Baccalauréat : l’examen commence avec au moins 40 000 candidats de plus que l’année dernière

Les épreuves de l’examen du Baccalauréat ont démarré ce lundi au Mali. Ils sont plus de 180 mille candidats repartis entre 370 centres sur l’ensemble du territoire national. L’année dernière, le pays enregistrait moins de 140 000 candidats. Les enseignants signataires du 15 octobre maintiennent leur boycott des examens de fin d’année. Les autorités en charge de l’éducation déclarent que cela n’aura pas d’impact sur le bon déroulement des examens.

Le secrétaire général du ministère de l’éducation indique qu’aucun établissement d’enseignement secondaire n’est fermé, suite à la tenue de cet examen. Kinane Ag Gadeda ajoute aussi qu’aucun centre ne sera délocalisé. La sécurité sera renforcée dans tous les centres, ajoute-t-il.
Les enseignants signataires du 15 Octobre 2016 campent sur leur position. Ils ont refusé les nouvelles propositions faites par le gouvernement. Il s’agit notamment de la valorisation de l’indemnité de résidence de 15 mille, 10 mille et 7 mille 500 francs CFA respectivement pour les catégories A, B2, B1 et C. Pour les enseignants, l’unique solution est l’application de l’article 39. Sans quoi, ils boycottent tous les examens de fin d’année.
À Youwarou, au centre du pays, les responsables scolaires indiquent que la surveillance est assurée par des volontaires de la localité. Malgré le contexte tendu entre le gouvernement et les enseignants signataires du 15 octobre 2016, des candidats se disent prêts pour les épreuves.

Source : Studio Tamani