Niger : 11 personnes tuées dans des attaques dans l’ouest du pays (sources sécuritaires)

Au moins 11 civils ont été tués mercredi soir dans une nouvelle série d’attaques perpétrées par des terroristes contre plusieurs villages dans la région de Tillabéry, proche de la frontière avec le Mali, a-t-on appris jeudi de sources sécuritaires.

Ces assaillants circulant sur des motos ont également incendié plusieurs classes et des cases de santé, avant de prendre la fuite, ont précisé les mêmes sources.

Ce drame intervient quelques jours après le massacre de 137 personnes dimanche dernier par des groupes terroriste dans la région de Tahoua.

Ces dernières années, cette partie du Niger est devenue le théâtre d’opération de groupes terroristes qui mènent des attaques meurtrières contre les forces armées et les populations civiles.

La vaste zone sahélo-saharienne constitue une des plus grandes concentrations des menaces sur la paix, la sécurité et le développement, avec notamment la présence des groupes terroristes tels que Boko Haram, dans les pays riverains du Lac Tchad, les mouvements djihadistes dans le nord du Mali, ainsi que d’autres trafiquants de drogue qui écument le sud libyen.

Depuis plus de deux ans, les groupes djihadistes sont actifs dans l’extrême sud-ouest du Niger, au niveau de la région des “3 frontières”, ce qui met en péril la sécurité des personnes et des biens.

Source: Xinhua