Terrorisme au Mali : Souleymane Keita, chef djihadiste de la Katiba d’Ansar dine du Sud condamnéà mort

Accusés de terrorisme, le chef djihadiste de la Katiba d’Ansar dine du Sud ,Souleymane Keita, et deux autres hommes ont écopé la peine de mort le vendredi 13 novembre devant la Cour d’assises de Bamako. A cet effet une douzaine d’hommes ont aussi été condamnée à la peine par contumace dû à leur absence lors du procès, tous accusés d’avoir prêché le djihadisme dans le sud du Mali et à la frontière ivoirienne et burkinabè.

A noter que Souleymane Keita était accusé de plusieurs crimes  à savoir l’attaque de Konna, l’attaque du camp militaire de Misséni et de la ville de Fakola. Il a aussi combattu aux côtés d’Iyad Ag Ghali dans le nord du Mali au tout début de la rébellion. Sa Katiba était soutenue financièrement par Ansar Dine Sud.

Koutiala : le premier contingent 2019 du Centre permanent d’infanterie est sorti

Composé d’une centaine de jeunes, le premier contingent 2019 du Centre permanent d’infanterie de Koutiala est sorti après six mois de formation commune de base destinée à inculquer aux jeunes recrues les compétences militaires fondamentales. Cette formation,  d’une part permet aux recrues un premier emploi de leur niveau dans les Forces armées et de sécurité en développant leur endurance, leur caractère et leur esprit de patriotisme, et d’autre part, elle permet de former dans une même moule le personnel des différents états-majors et services. La formation a été articulée autour de matières importantes comme le combat, l’armement, l’instruction sur le tir, le règlement du service dans l’armée et la topographie. La cérémonie était présidée par le directeur national de la Gendarmerie, le colonel major Zambou Diakité.

Le président de la Transition Bah N’Daw en visite chez ses homologues du Sénégal et du Togo

Dès son arrivée au Sénégal, le président de la transition Bah N’Daw a eu une tête à tête avec son homologue Macky Sall. Les deux chefs d’État ont assisté à l’exécution des hymnes nationaux, passé en revue les troupes, salué les corps constitués avant de se retrouver en tête à tête au salon d’honneur.  Au cours de son séjour, le président Bah N’Daw a été reçu au palais présidentiel pour des entretiens bilatéraux. Lors de cette tournée sous -régionale, débutée au Ghana, Bah N’Daw s’est aussi rendu au Togo le vendredi 13 novembre 2020 où il a aussi été accueilli à l’aéroport par son homologue togolais Faure Gnassingbé. Au cours de ce séjour, le Chef de l’État a visité le Centre d’entrainement aux opérations de maintien de la paix et a également tenu une rencontre avec la Communauté malienne résidant au Togo.

Mali-UEMOA : Des  conventions pour la mise en valeur des terres de l’Office du Niger signées

Le mercredi dernier, le ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche et la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont signé un « contrat de bail entre l’Office du Niger et la Commission de l’UEMOA pour les parcelles de Kandiourou et de Touraba » et « l’Accord de rétrocession des travaux de réhabilitation et de renforcement de l’Abattoir de Sabalibougou à l’État malien ».

L’État malien a attribué à la Commission de l’UEMOA, les parcelles desdites localités sur 11.288 hectares en zone Office du Niger sous forme de bail emphytéotique d’une durée de 50ans renouvelables. Pour ce qui est du deuxième volet concernant l’abattoir de Sabalibougou, elle porte sur un montant de 300 millions de FCFA, dont plusieurs travaux, entre autres, l’installation de la nouvelle chambre froide dans les marchés de Niamakoro et de Kalaban Coura, l’achat d’un camion frigorifique, la réhabilitation du bâtiment et le renforcement des équipements de saignées, etc.

Environnement : la poussière, une inquiétude pour les populations !

Selon les spécialistes de la santé, la poussière serait la cause de plusieurs maladies dans la capitale malienne. D’après des spécialistes des questions environnementales, ces poussières sont liées aux changements climatiques. C’est pourquoi ils interpellent la population à prendre les précautions nécessaires (porter des habits adaptés à la saison) car cette période sera caractérisée par des tempêtes de poussière, nous confient-ils.

Source: Le Pays 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *