Suspension de Mohamed Camara et de Sékou Koïta : les raisons d’une triste sanction !

Les joueurs maliens Sékou Koïta et Mohamed Camara ont été testés lors d’un contrôle antidopage réalisé par l’UEFA. Trois mois après, les résultats de ces tests ont été révélés positifs et les deux joueurs ont été suspendus, toutescompétitionsconfondues,durant trois mois.

Tous les deux joueurs du Red Bull Salzbourg, également internationaux maliens, Sékou Koïta et Mohamed Camara, ont été testés positifs lors d’un contrôle antidopage réalisé par l’UEFA trois jours avant un match de Ligue des Champions contre le Bayern Munich, a indiqué le club autrichien.

«Mohamed Camara et Sékou Koïtaont participé à un rassemblement international de dix jours avec le Mali en vue de deux matches contre la Namibie, avant d’enregistrer un test positif le 22 novembre 2020, quelques jours après leur retour à Salzbourg dans le cadre d’un contrôle de l’UEFA concernant dix de nos joueurs »,a indiqué la direction du club Autrichien.

Trois mois après, le coup dur a été confirmé par le Red Bull Salzbourg et la sanction n’est pas simple à digérer pour les jeunes joueurs à qui ces produits ont été conseillés par le staff médical de l’équipe nationale du Mali. Ainsi jeudi soir, juste avant d’affronter Villarreal en seizièmes de finale aller de la Ligue Europa (0-2), le club autrichien a en effet annoncé que l’UEFA a sanctionné les deux jeunes talents d’une suspension de trois mois pour avoir été testés positifs lors d’un contrôle antidopage réalisé le 22 novembre. Ainsi, les deux internationaux maliens Mohamed Camara (milieu de terrain, 21 ans) et Sékou Koïta (attaquant, 21 ans) ne fouleront donc pas une pelouse avant le mois de mai 2021, soit jusqu’à la fin de cette saison en cours.

«La suspension prend effet immédiatement et couvre les rassemblements en club et internationaux», a précisé Salzbourg. Ce qui signifie que la sanction s’applique non seulement en club mais aussi pour les deux dernières journées des éliminatoires de la CAN 2021 programmées fin mars avec la sélection malienne.

Sékou Koïta triste mais soulagé

A l’annonce de cette triste nouvelle, Sékou Koïta le jeune attaquant, qui était meilleur buteur du championnat autrichien n’a pas manqué de montrer sa tristesse via les réseaux sociaux même s’il estime qu’il craignait le pire. Il faut rappeler que Salzbourg avait expliqué que ces tests positifs sont totalement involontaires et ont été provoqués par la prise d’un médicament en sélection pour lutter contre le mal de l’altitude avant de se rendre en Namibie dans le cadre des éliminatoires de la CAN (victoire 2-1 le 17 novembre). Suite à l’éclatement de cette affaire, la Fédération malienne avait d’ailleurs annoncé la suspension de son médecin. «L’UEFA a estimé qu’il n’y avait pas de volonté intentionnelle d’enfreindre les règles du dopage, mais celles-ci stipulent que chaque joueur a la responsabilité de s’assurer qu’il n’ingère aucune substance interdite»,indique le communiqué. Sur Twitter, Koïta s’est dit triste mais soulagé de voir que l’UEFA avait entendu et pris en compte tous les éléments du dossier. Reste désormais aux deux Aigles à prendre leur mal en patience.

Amadou Kodio

Source : Ziré