Pour avoir contribué à la libération de Soumaïla Cissé : Plusieurs personnes décorées en catimini….

Ils sont au total 9 personnes à être décorées par le Président de Transition, le Colonel Bah N’Daw, par Décrets en date du 9 novembre publiés dans le Journal officiel du 13 novembre 2020. Déjà, des gens se posent des questions sur le choix des récipiendaires puisque les noms des vrais acteurs ne figurent pas sur cette liste de décoration. Ce qui suscite de la polémique.

Le Président de la Transition, le Colonel Bah N’Daw, vient de récompenser plusieurs personnes qui ont contribué, le 9 octobre dernier, à la libération de Soumaïla Cissé, après 6 mois entre les mains des ravisseurs. Ces personnes ont été décorées en catimini aux différents grades par des Décrets en date du 9 novembre 2020 signés par le Président de Transition.

Cette fameuse liste a été découverte dans le Journal officiel, notamment dans sa parution du 13 novembre 2020. On se demande comment ces personnes ont-elles été choisies  pour bénéficier d’une telle récompense, en oubliant les vrais acteurs.

Ainsi, le 1er Vice-président de l’Urd, Salikou Sanogo, a été élevé à la dignité de Grand Officier de l’Ordre national du Mali tandis que Amadou Sangho, Administrateur civil à la retraite, Assistant du Président de la Cellule de crise pour la libération de Soumaïla Cissé, est décoré au grade de Commandeur de l’Ordre national du Mali.

Le colonel Amadou Camara, directeur général adjoint de la Gendarmerie nationale et membre de la Cellule de crise pour la libération de Soumaïla Cissé, a été élevé au grade de Commandeur de l’Ordre national du Mali.

Le directeur national de l’Administration de la Justice, Andogoly Guindo, non moins membre de la Cellule de crise pour la libération de Soumaïla Cissé, s’est vu décerner le grade d’Officier de l’Ordre national du Mali.

Le Haut fonctionnaire de Défense au ministère de la Communication et de l’Economie numérique, le  Colonel-major, Issaka Diallo, est élevé au grade d’Officier de l’Ordre national du Mali. Il est également membre de la Cellule de crise pour la libération du président de l’Urd, Soumaïla Cissé.

Mamani Nassiré, conseiller juridique ; le colonel-major Abdoulaye Sidibé, chef de Cabinet de défense du Premier ministre ; le colonel Drissa Kanté et le Commissaire divisionnaire Cheick El Kebir Ould Bouh, sont élevés respectivement aux grades d’Officier de l’Ordre national du Mali et Chevalier de l’Ordre national du Mali. Ils sont tous membres de la Cellule de crise pour la libération de Soumaïla Cissé.

El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd’hui-Mali