Possibilité de semer du coton cette année : les paysans partagés sur la question

Le Premier ministre maintient la subvention sur l’engrais. Au cours d’une rencontre avec des organisations paysannes, le 25 juin, Dr Boubou Cissé a accepté de céder le sac de l’engrais à 11 000 FCFA au lieu 18.401 FCFA. Une réponse tardive selon des paysans qui ont déjà semé leurs champs en mil et maïs. Et d’autres en revanche disent cultiver du coton juste pour trouver de l’engrais à mettre dans les champs de céréales.

Face à la menace des producteurs de coton de boycotter la campagne, le gouvernement est revenu sur sa décision, en maintenant la subvention sur les intrants. Et rien que pour avoir de l’engrais, des paysans décident de semer du coton.

Gaoussou Coulibaly, paysan dans le secteur de Koutiala affirme que « J’ai cultivé trois hectares de coton l’année dernière. Cette année, je ne dépasserai pas un hectare et demi. Je cultive le coton pas pour avoir de l’argent, mais pour avoir de l’engrais moins cher pour mes champs de maïs et de mil ».

Contrairement à Gaoussou, Nouhoum Diallo, paysan dans le secteur de M’Péssoba ne cultivera pas de coton cette année. Pour lui, la période pour semer est dépassée. « Nous étions prêts à cultiver, mais vous avons changé d’avis après la hausse du prix de l’engrais. La baisse du prix de l’engrais coïncide avec la fin de la période de semence. Même si la période n’est pas passée, nous n’avons plus de champs pour le coton. Nous avons déjà semé nos champs en mil et maïs ».

A la Compagnie malienne de développement des textiles (CMDT), l’heure est à la sensibilisation des producteurs. Depuis Kignan dans le cercle de Sikasso, le Chef de la CMDT rassure que le coton peut-être semé jusqu’au 15 voire le 20 juillet. « Le staff technique de la CMDT sait que dans telle localité voilà la variété qui convient. Le cycle du cotonnier c’est trois mois. L’an dernier par exemple Kita a semé jusqu’au 20 juillet et Kita a fait la meilleure récolte », a rappelé Baba Berthé, PDG de la CMDT.

Dans ce cafouillage le gouvernement a baissé la prévision de la campagne de 820 000 tonnes de cotons graines à 700 000 tonnes. Cette dernière prévision pourrait également être revue à la baisse dans les prochaines semaines, selon un responsable de la CMDT.

Source: Studio Tamani

Laisser un commentaire