Organisation de la Copa America : les cafouillages continuent

Tiendra ou tiendra pas? En tout cas, à une semaine du coup d’envoi, le tournoi sud-américain déplacé au Brésil après les retraits de l’Argentine et la Colombie, reste sous suspens. Alors que le début officiel du tournoi est prévu pour ce 13 juin, des projets de boycott restent encore d’actualité.

L’annonce du choix du Brésil pour organiser la Copa América (13 juin – 10 juillet) au pied levé à la place de l’Argentine et de la Colombie a pris tout le monde de court, y compris les joueurs du Brésil. Lesquels n’ont pas du tout apprécié le fait d’apprendre cette décision à travers la presse, et non pas de la part des dirigeants de la Confédération brésilienne de football (CBF). Certains envisageraient même de boycotter la compétition.

« Tout le monde connaît notre position, elle est très claire », a déclaré le capitaine Casemiro de l’équipe brésilienne, visiblement agacé par la situation au micro de TV Globo après la victoire 2-0 de son pays sur l’Équateur. « Nous ne pouvons pas aborder ce sujet aujourd’hui, mais nous voulons donner notre opinion parce que beaucoup de choses se sont passées », a-t-il ajouté.

En attendant de voir clair les jours et heures qui suivent, les différentes nations concernées continuent de préparer la compétition à fond, à travers des matchs amicaux organisés dans la zone Amérique.

Amadou Kodio

Source : Ziré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *