‘’On en parle !!!’’ / CNPM : les raisons d’un si long procès !

Depuis le 12 octobre 2020, le Conseil national du Patronat du Mali (CNPM) est paralysé par une crise opposant Mamadou Sinsy Coulibaly et Diadié dit Amadou Sankaré à la suite d’une assemblée élective pour le poste de la présidence dudit conseil. Deux mois après, l’affaire se trouve toujours devant le tribunal de grande instance de la Commune IV du District de Bamako. Aussi, le procès du 19 novembre dernier considéré comme ultime date pour les patrons du secteur privé d’en finir avec ce problème, a été reporté et renvoyé au 31 décembre prochain.

Cet  énième report semble en train d’énerver les vieux récalcitrants qui commencent à grincer les dents dans l’ombre. Dans son bureau vitré, notre source nous témoigne sous anonymat: «Mon frère, vous pensez que ce procès va finir comme ça ? Non ! Les gens ne comprennent pas à présent ce qui se passe entre Mamadou Sinsy Coulibaly, Diadié dit Amadou Sankaré et la justice. Ce que je vais vous dire, c’est que les choses risquent de traîner un peu encore pour des raisons d’argent. Je ne vais pas vous en dire plus… »

«…pour des raisons d’argent… !» Nous avons tenté d’avoir des explications à ça, mais le CNPM reste silencieux et notre source a fini tout simplement par lâcher : «Ce procès va prendre fin le jour où l’argent arrêtera de circuler dans les couloirs de la justice… » Mais, de quoi s’agit-il au juste ? Allez le savoir. En tout cas, la prudence est de mise.

Ousmane BALLO

Source : Ziré