Matchs de préparation : les Aigles surpris par les Fennecs d’Algérie

Le Mali défiait ce dimanche 06 juin la redoutable équipe d’Algérie en match amical dans le cadre des préparatifs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Malgré leurs prestations jugés convaincantes, les Aigles du Mali se sont finalement inclinés de justesse, au Mustapha-Tchaker de Blida, par le score de 1 but à 0. Le but algérien a été marqué à la 56è minute par Mahrez.

Meilleurs dans le match, les Aigles ont encore péché par leur manque de précision et d’efficacité devant les buts algériens. Même si dans l’ensemble, ils ont montré un bon visage face aux Fennecs, les hommes de Mamadou Magassouba ont bousculé et même dominé l’équipe adverse dans la majeure partie du match. Mais c’est l’Algérie qui s’est imposée difficilement avec le score de 1 à 0.

Ce qui fait dire au sélectionneur des Aigles, Mohamed Magassouba, lors de la conférence de presse après le match, que les Aigles s’étaient largement montrés à la hauteur de l’événement.      « Ça a été un match très intéressant. On a joué contre le champion d’Afrique en titre. Venir jouer contre l’Algérie dans ses propres installations, nous savions que ça n’allait pas être facile. Nous aurions pu marquer si nous étions un peu plus matures », a-t-il ajouté.

Il a ainsi mis cette défaite sur le compte du manque d’expérience de son équipe.  « Nous avions mis un dispositif en place pour bien animer le jeu, mais nos erreurs de concentration et de jeunesse nous ont empêché de concrétiser nos occasions. Tactiquement bien en place, mais le haut niveau se joue sur de petits détails. C’est ce sur quoi mon équipe doit progresser », a-t-il souligné.

Un but volé aux Aigles ?

En revanche, Magassouba estime que le but marqué par les Aigles du Mali suite à un corner et à une sortie moyenne de Raïs M’Bolhi aurait dû être accordé car, la faute sifflée contre le gardien algérien étant en réalité due à un choc avec Djamel Benlamri. « Lorsque vous avez la capacité de faire douter la meilleure équipe africaine sur ses terres, il ne faut plus douter de ses capacités. Nous sommes une jeune équipe humble qui doit encore travailler », a-t-il déclaré avant d’ajouter que l’objectif du Mali est clair : la Coupe du Monde 2022.

Toutefois, le coach du Mali reconnaît que l’Algérie est une grande nation de football. « L’Algérie est une équipe avec de belles individualités et un bon entraîneur. Je félicite Djamel Belmadi pour cette victoire », a-t-il dit.

Maintenant, l’entraîneur des Aigles du Mali, Mohamed Magassouba, doit revoir sa troupe pour pouvoir bien aborder la prochaine sortie du Mali, prévue le 11 juin prochain, face aux Diables rouges de la RD Congo, toujours dans le cadre des préparatifs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022.

Amadou Kodio

Source : Ziré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *