Marche du 5 juin : certains Maliens inquiets, les organisateurs rassurent

Une marche « pacifique » est prévue à Bamako ce vendredi dans un contexte marqué par la Covid-19. C’est une initiative de la coalition du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD), Espoir pour Malikoura (EMK) et la CMAS de l’imam Mahmoud Dicko. L’objectif est de dénoncer « la mauvaise gouvernance au Mali ». Les organisateurs indiquent, toutefois, que des dispositions sont prises pour le bon déroulement de la manifestation.

C’est à partir de 14 heures que cette marche devrait démarrer ce vendredi 05 juin 2020 à la place de l’indépendance. Si certains habitants de la capitale se disent inquiets face à la possibilité de voir cette manifestation dégénérée, les organisateurs rassurent que des dispositions sont prises pour qu’elle se déroule bien. Ils invitent aussi les manifestants à se protéger contre le coronavirus en portant des masques.

Selon Issa Kaou Djim, Coordinateur général de la CMAS les organisateurs de la marche travaillent en étroite collaboration avec les forces de sécurité. « Chacun doit montrer que le Mali est un pays vraiment mature et que les gens sont responsables », déclare-t-il. Monsieur Djim a aussi précisé qu’ils vont manifester « pour résoudre un problème, pas pour en créer. Nous appelons tout le monde à venir pacifiquement, démocratiquement pour vraiment cette cause patriotique ».

Certains observateurs estiment que les risques de débordement de cette manifestation sont moindres. Ils invitent toutefois les manifestants et les forces de l’ordre à éviter de se provoquer.

Selon Bréma Ely Dicko, sociologue – professeur à l’université de Bamako, « cette marche va pousser le gouvernement peut-être à plus d’ouverture et de dialogue ». « Elle permettra de voir ensemble les voies et moyens pacifiques pour enclencher les réformes promises par le dialogue pour une certaine stabilité du pays », ajoute-t-il.

Du côté de la police, sa direction régionale de Bamako n’a pas souhaité réagir sur le sujet. Toutefois ses responsables indiquent que des dispositions sont prises pour encadrer la marche.

Source: Studio Tamani