Mali : WaterAid offre des kits d’une valeur de 50 millions CFA au district sanitaire de Kati pour lutter contre la COVID-19

Dans le cadre de son projet COVID-19 dans les districts sanitaires de Kati et de Bla, WaterAid-Mali a fait un important don composé de matériels de prévention de la maladie à coronavirus au district sanitaire de Kati.  Ces kits dont la valeur est estimée à environ cinquante (50) millions de francs CFA, sont destinés aux 38 centres de santé dudit district sanitaire. La remise officielle a eu lieu le 29 juin 2020  au Centre de Santé de Référence  (CSRF) de Kati.

Ce don de WaterAid est une initiative qui entre dans le cadre de l’accompagnement des efforts du gouvernement du Mali dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19. Il est composé essentiellement de dispositifs de lavage des mains de type pédale à  pied, accompagnés de savons liquides et solides, de gans, de masques, de gels hydro-alcooliques, ainsi que d’autres matériels tels que le thermo-flash qui permet de contrôler la température des usagers. Il y a également des matériels d’assainissement comme des seaux, des brouettes, des balais, des poubelles…

Selon le chargé de communication de WaterAid-Mali, Issiaka Sangaré, l’Etat a fait des efforts dans la lutte contre le coronavirus, mais la maladie continue de se propager. Donc, toute action visant à freiner cette propagation ou à éradiquer totalement la pandémie, doit être  faite, quand on peut. La remise des kits de prévention du COVID-19 au District sanitaire de Kati par WaterAid,  intervient trois semaines après celle effectuée à Bla. Je précise que les kits sont destinés à 38 centres de santé du district sanitaire de Kati.      

Une action hautement appréciée par les autorités administratives de Kati en l’occurrence le premier adjoint au préfet, Harouna Diarra, qui a laissé entendre :  « On est toujours heureux de recevoir un don encore plus quand il a une telle importance, parce qu’il s’agit de la question sanitaire qui n’épargne personne. Nous nous en réjouissons sincèrement et nous remercions les donateurs.»

Même son de cloche chez les responsables sanitaires, notamment le médecin chef du CSRF de Kati, Dr Soumaila Simaga, qui met en avant le bon usage de ces matériels . « En tant que premiers acteurs au niveau opérationnel, nous nous ferons le devoir de faire bon usage de ces matériels dont nul ne peut estimer la valeur. Je suis médecin et je sais de quoi je parle », a-t-il souligné.

Amadou Kodio / Afrikinfos-Mali

Laisser un commentaire