Mali: une femme décédée, un enfant blessé dans un incendie pendant un raid français

Une femme est décédée et un enfant a été légèrement blessé dans un incendie en marge d’une opération menée au Mali par les militaires français, au cours de laquelle un jihadiste présumé a été tué et deux autres capturés, a annoncé vendredi l’état-major.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, “dans un secteur situé à 95 km au sud-est de Tessalit (Nord-Est), des militaires de l’opération Barkhane ont conduit une opération visant la capture de cadres” du GSIM (Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans), un groupe jihadiste affilié à Al-Qaïda, a affirmé l’état-major dans communiqué.

“Après une infiltration délicate” par hélicoptères, “la capture de deux individus et la saisie de trois armes légères d’infanterie, de nombreuses munitions et des téléphones, les militaires français ont été pris à partie par un individu caché dans une tente” qui a ouvert le feu.

“L’individu a été neutralisé”, précise-t-on de même source, ajoutant qu’”une femme présente aux côtés de l’assaillant a été retrouvée sans vie”. “Au cours de cet échange de tirs, la tente abritant l’assaillant a pris feu” et “un enfant en bas âge, présent dans cette même tente, a été extrait des flammes par un des militaires français”, selon le communiqué.

L’enfant, en bas âge, “a été soigné sur place avant d’être évacué vers l’hôpital militaire de Gao”, a, indiqué l’état-major, soulignant que souffrant de “blessures superficielles”, il était désormais “hors de danger”.

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *