Mali: Siratigui Konery, nouveau questeur du Haut Conseil des Collectivités

Les rideaux sont tombés ce mardi 2 juin 2020 sur les travaux de la première session ordinaire du Haut conseil des collectivités territoriales, au titre de l’année 2020. Au terme des travaux, Siratigui KONERY a été élu nouveau questeur de l’institution en remplacement de Abdoulaye Coulibaly, élu député à l’Assemblée nationale dans la circonscription électorale de Nara, au compte de la sixième législature.

Cette session, qui a ouvert ses portes le lundi 4 mai 2020, a été une occasion pour les conseillers nationaux de procéder au renouvellement du bureau de l’Institution ainsi qu’à l’examen des textes soumis par le Gouvernement « pour Avis », etc.

Lors de la cérémonie de clôture, le président du Haut conseil des collectivités (HCC), Mamadou Satigui DIAKITE, a exprimé sa satisfaction pour le consensus général ayant prévalu quant à la reconduction du bureau sortant.

À la suite de l’élection de son questeur sortant, Abdoulaye COULIBALY, à l’Assemblée nationale, le HCC a placé sa confiance à Siratigui KONERY, comme nouveau questeur, désigné par ses paires lors de cette session.

Aussi, la satisfaction du président DIAKITE, au cours de cette session, se justifie par le fait que les travaux se sont déroulés conformément au respect des mesures barrières édictées par nos autorités au cours de cette session.

C’est ainsi que les questionnaires ont été envoyés par voie électronique aux structures et aux personnes-ressources concernées. Les réponses sont parvenues par la même voie.

La présente session, a-t-il rappelé, s’est tenue à un moment où le pays était et continue malheureusement d’être confrontée à une série de violences et de revendications tant à Bamako qu’à l’intérieur pour des raisons diverses et variées.

Face au contexte jugé difficile, le président DIAKITE s’en est remis à Dieu : « Nous prions le Bon Dieu afin qu’il nous aide à transcender ces obstacles ».

Par ailleurs, l’autre inquiétude majeure du HCC, c’est le risque d’une mauvaise campagne agricole, suite à la crise cotonnière, malgré une saison pluvieuse qui s’annonce prometteuse.

Sur le plan sécuritaire, les attaques meurtrières continuent à faire des victimes tant du côté de nos Forces de défense et de sécurité et alliées que de celui des paisibles populations. Cette cérémonie a été également une occasion pour le Haut Conseil des Collectivités d’exprimer sa vive préoccupation suite à la longue séquestration de l’honorable Soumaila Cissé, chef de file de l’opposition et président de l’URD.

Face à cette situation et aux différentes crises que traverse notre pays, le Haut Conseil des Collectivités invite tout un chacun à mettre le Mali au-dessus de tout et de privilégier le dialogue qui nous caractérise depuis des siècles sous les arbres à palabre.

« Le pays a besoin de toutes ses filles et tous ses fils. C’est ensemble que nous parviendrons à surmonter les obstacles qui se dressent sur notre chemin », a-t-il dit.

Face aux défis, le HCC a invité les autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses, la société civile, les jeunes et les femmes à se donner la main pour pouvoir aboutir, dans une synergie d’actions, au renforcement de l’état de droit et de la démocratie dans notre pays.

Avant de terminer, Mamadou Satigui DIAKITE a rappelé que la maladie du Coronavirus est une réalité chez nous. Et que seule l’observation des mesures-barrières édictées par nos autorités permet de nous protéger et de protéger les nôtres de ce mal.

Abdoulaye OUATTARA / Afrikinfos-Mali