Mali: si j’étais IBK

Si j’étais IBK, j’allais m’impliquer personnellement pour qu’il y ait un accord intra malien. Pour ce faire, j’allais ouvrir une négociation directe avec le M5- RFP qui n’est plus dans la demande de ma démission.

J’allais rapidement prendre des dispositions pour la dissolution de l’Assemblée Nationale et user de mon influence pour faire démissionner le restant des membres de la Cour Constitutionnelle.

J’allais changer ma méthode de travail avec mes collaborateurs directes en créant un cadre permanent de concertation pour être mieux informer. Cela veut dire simplement que mon accès sera facile pour permettre à mes collaborateurs de me faire à temps le point de toutes les situations du pays.

J’allais enfin demander très sérieusement à ma famille de s’éloigner de la gestion des affaires publiques pour éviter à l’avenir une telle insurrection à laquelle j’ai résisté miraculeusement. Mais malheureusement, je ne suis pas IBK.

Oumar Baba TRAORE

Source : L’Analyste