Mali: Seydou Mamadou Coulibaly, président du Mouvement Benkan, rompt le jeûne avec la presse

Le 5 mai 2021, le président du Mouvement Benkan (le pacte citoyen), Seydou Mamadou Coulibaly, a organisé une rupture collective de jeûne avec la presse à DFA Communication. Il était accompagné de plusieurs cadres dudit mouvement.

Au cours de cette cérémonie, Seydou Mamadou Coulibaly a tenu à saluer et à remercier la presse pour son combat dans la consolidation de la démocratie et de l’état de droit au Mali. «Rien ne peut se faire sans l’accompagnement de la presse », souligne-t-il, avant de se dire prêt  pour les critiques constructives. «Benkan est un mouvement ouvert à tout le monde », précise-t-il.

L’occasion a été également bonne pour Seydou Mamadou Coulibaly de rendre un vibrant hommage au confrère Adam Thiam et à tous les autres journalistes  qui ont  perdu la vie cette  année.

Le Président de l’Association des Editeurs de Presse Privée (ASSEP), Bassidiki Touré, pour sa part, a salué l’initiative. « C’est la première fois qu’un candidat rompt le jeûne avec la presse », précise-t-il, avant d’ajouter que la presse prendra tout son temps pour mieux observer les programmes de société des différents candidats à l’élection présidentielle à venir. «Cela fait deux ans que nous n’avons pas perçu l’aide à la presse. Beaucoup de promesses ont été prises par les autorités, mais sans effet. Donc cette fois-ci, nous allons prendre le temps qu’il faut pour étudier les programmes de société des différents candidats », souligne-t-il.

Une prière collective et des salutations individuelles à tour de table entre le président de Benkan et les Hommes de médias ont été les temps forts de cette cérémonie de rupture collective de jeûne.

Ousmane BALLO / Afrikinfos-Mali