Mali : l’UNTM en grève dès demain

Les négociations entamées le 13 novembre 2020 entre le gouvernement et la centrale syndicale de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) ont échoué hier et une grève de 72 heures a été décrétée ce 18 novembre 2020 à partir de minuit sur toute l’étendue du territoire national.

Ouvertes le vendredi dernier, puis immédiatement suspendues à la demande de la partie syndicale, les négociations entre le gouvernement et l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) avaient repris le dimanche 15 novembre 2020 dans les locaux du ministère du Travail et de la Fonction publique. Selon une source syndicale, les négociations sont restées longtemps bloquées dans la journée entre les deux parties sur le point relatif aux indemnités et primes accordées aux magistrats par le régime déchu du président IBK.

Au terme des débats de la première journée, les deux parties ont trouvé un accord autour de six points, a indiqué une source syndicale. Parmi les points qui ont fait l’objet d’accord total, il y a : les droits des compressés (accord) ; les droits des partants volontaires (accord) ; la relecture des conventions collectives (accord) et le code minier (accord). De même, il y a eu accord total sur la situation de l’UMPP,  ainsi que l’intégration des contractuels.

Après ce premier round, les travaux ont repris le lundi 16 novembre 2020 dans les locaux du ministère du Travail et de la Fonction publique et jusqu’à hier sans succès. Finalement la centrale syndicale de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) a maintenu son mot d’ordre de grève qui est donc mis en vigueur aujourd’hui, 18 novembre 2020, depuis minuit, pour trois jours, sur l’ensemble du territoire national.

Ousmane BALLO / Afrikinfos-Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *