Mali : les militants de l’URD édifient l’opinion sur la situation de leur président, Soumaïla Cissé  

 C’est dans une ambiance d’émoi que le bureau national des jeunes de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) a animé un point de presse, ce lundi 29 juin 2020  au siège du parti à Badalabougou. L’objectif de ce point de presse, selon les conférenciers, étaient d’une part de démentir l’éventuelle rumeur de libération de l’honorable Soumaïla Cissé qui circule sur les réseaux depuis une semaine et d’autre part d’annoncer les nouvelles actions qui seront prochainement entreprises par toutes les instances du parti pour la libération de l’Honorable.

A l’entame des débats, l’un des principaux conférenciers, Abdramane Diarra, président des jeunes de l’URD, a rappelé que leur président a été enlevé, le 25 mars 2020 avec sa délégation alors qu’ils battaient campagne à Niafunké dans la région de Tombouctou, précisément en allant de Saraféré à Koumaira. Pour lui, bientôt 100 jours sans aucune nouvelle sur lui après son rapt.

Ce qui est inquiétant à ce stade, avance-t-il, c’est qu’aucun groupe n’a encore revendiqué le rapt. Il a par ailleurs salué les efforts consentis de part et d’autre pour la libération du président de son parti. «Toutefois, malgré ces efforts consentis par les autorités, le peuple malien reste inquiet et ne demande qu’une chose (la libération immédiate de leur président, Soumaïla Cissé)», souligne-t-il.

Où est donc Soumaïla Cissé ?

A 97èmejours, ce lundi 29 juin 2020, de son enlèvement, aucune nouvelle n’a été donné sur lui, ni ses ravisseurs. Toutefois, le conférencier a rappelé que le président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta, lors de son allocution, tenue devant certaines forces vives de la Nation au CICB, a rassuré que l’honorable Soumaïla Cissé est en vie et sera bientôt libre. Toujours dans la vaine, le président des jeunes du parti avance que le président IBK a même soutenu au cours de la même allocution qu’il connaît ses ravisseurs.

Selon lui, il y a 15 jours, tous les Maliens ont appris cette nouvelle avec beaucoup d’espoir, mais à la date de ce lundi 29 juin 2020, cette annonce reste vaine.

Rumeur sur l’éventuelle libération

«Cette rumeur faisant état de la libération de notre président, Soumaïla Cissé.  est fausse», a déclaré Me. Demba Traoré, secrétaire à la communication de l’URD non moins un des conférenciers. Il a aussi fait savoir qu’ils comptent élargir cette semaine, le sit-in organisé au monument de la colombe  et aux carrefours stratégiques de Bamako et Kati. «Nous invitons tout le peuple malien à un grand rassemblement pacifique ce jeudi 2 juillet 2020 à l’esplanade de la bourse du travail à partir de 14 heures pour un objectif unique à savoir la libération immédiate du président Soumaïla Cissé»,a terminé Me. Demba Traoré.

En outre de ces  activités, le parti de poignée de mains estime que la cellule qui a été mise en place par le président de la république doit agir vite sinon très vite pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé.

Ousmane Diakité / Afrikinfos-Mali

Laisser un commentaire