Mali: le CAJPD lance l’opération ‘’BOL LÈI’’

C’est pour venir en aide aux sinistrés de la grave crise qui sévit au centre du Mali depuis plusieurs années que le Collectif des Associations de la Jeunesse du pays Dogon (CAJPD), en collaboration avec les autres associations présidente dans la localité, a initié une opération dénommée ‘’BOL LÈI’’ qui veut deux bols en français. A travers cette initiative, le CAJPD entend collecter des céréales pour les déplacés. Le lancement officiel de cette opération a eu lieu ce samedi 21 Novembre 2020 au palais de la culture.

Les tensions intercommunautaires exacerbées par l’intervention de groupes armés terroristes ont perturbé durant quatre (4) hivernages successifs les activités agricole dans les cercles de Bandiagara, Bankass, Douentza et Koro. Plusieurs dizaines de villages n’ont pas pu cultiver pendant cette période et le cumul du déficit céréalier expose systématiquement plus de milliers de personnes à la famine. Ainsi, 93 747 personnes sont directement en urgence alimentaire dont 68 142 déplacés, 15 371 personnes issues des familles d’accueil et 10 875 personnes bloquées sur place ou assiégées par les assaillants. Ces personnes sont des quatre cercles de la région de Mopti à savoir : Koro, Bankass, Bandiagara et Douentza, ainsi qu’une partie du cercle de Tominian dans la région de Mopti.

Selon le maire de Sangha, Ali Dolo, la faim est têtue et n’a point d’oreille. Il estime également que l’heure est grave et que tous les Maliens sans exception sont interpellés. «Je commence par le Ministère de la santé et du Développement Social. Vous êtes plus que jamais sollicités aujourd’hui au pays dogon. Faites un tour au pays dogon et vous verrez. J’appelle ensuite ici, toutes les populations du sud et les Maliens de la diaspora à soutenir celles du centre du Mali qui souffrent énormément aujourd’hui, car nous sommes un seul peuple »,dit-il.

Certes, l’opération “BOL LÈI” concerne la collecte des céréales, mais des appuis financiers sont attendus pour ce qui concerne Bamako, les capitales régionales et la diaspora, car toujours selon le maire, dans ces zones, on ne récolte de céréales mais de l’argent.

Dès ce samedi, des personnes de bonne volonté ont apporté leurs contributions, dont le ton a été donné par le maire de la commune rurale de Sangha, Ali Dolo, qui a donné 20 000F CFA, suivi du ministère de la santé et du développement social qui a remis une enveloppe. Au même moment, d’autres dons étaient instantanément annoncés venant des associations dogons, des personnalités de la communauté dogon, dont  deux tonnes de Maïs de l’ancien ministre Housseini Amion Guindo, président de la CODEM.

Il faut aussi noter que cette opération durera trois mois et toutes les personnes de bonnes volontés sont priées d’entrer en contact avec le CAJPD afin de soutenir nos concitoyens du centre du pays.

Amadou Kodio / Afrikinfos-Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *