Lutte antiterroriste au centre du pays: La Katiba Ansar Eddine Macina sous pression dans les secteurs de Niono

Cette katiba affiliée au GSIM, l’organisation terroriste la plus menaçante et la plus meurtrière depuis janvier 2021, fait l’objet d’une traque sans merci des forces armées maliennes et de la Force Barkhane. Objectif : chasser les djihadistes de la zone.

Le groupe terroriste dirigé par Amadou Kouffa est présent dans cette zone depuis plusieurs années. Il opère aux côtés de quelques éléments d’AQMI ou de chefs militaires du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) très mobiles sur le terrain notamment dans la perspective d’une attaque contre une éventuelle cible militaire.

Toutefois, c’est courant 2020 que la Katiba Ansar Eddine Macina s’est avérée plus menaçante dans la commune de Dogofry à travers un blocus sur le village de Farabougou. Cet état de siège a pris fin depuis au moins deux mois, suite à la conclusion d’un accord entre djihadistes et chasseurs donzos sous l’égide du Haut conseil islamique.

A noter que l’une des doléances des djihadistes à savoir le retrait de l’armée de la zone, a été rejeté par les responsables militaires. Lesquels ont décidé d’en découdre avec les assaillants.

C’est ainsi qu’au cours du weekend dernier, une opération conjointe FAMa-Barkhane a été lancée en direction de certains repaires djihadistes dans la zone d’Alatona. Ils ont été démantelés et 26 assaillants abattus.

C’est le lieu de signaler que c’est la toute-première fois qu’une opération conjointe entre les deux armées a été lancée dans le cercle de Niono, non loin de la forêt du Wagadu. Toute chose qui atteste de la volonté des forces armées d’enrayer la présence djihadiste dans cette zone considérée plus ou moins comme un bastion céréalier de la région de Ségou.

A croire des sources sécuritaires, après le raid du weekend dernier, d’autres opérations de ratissage sont en cours dans les secteurs de Sokolo, Diabaly, Ngomancoura, Dogofry et la forêt du Wagadu par endroits.

Abdoulaye DIARRA

Source : L’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *