Koro: le village de Batrou attaqué !

La série de tueries se multiplie toujours dans la région de Mopti visant essentiellement les populations civiles.

Après les attaques survenues dans le cercle de Bankass faisant 36 morts et quatre portés disparus tous dogons, c’est le village de Batrou dans la commune rurale de Dioungani, cercle de Koro qui a été la cible d’une autre attaque vendredi 03 juillet 2020, faisant ainsi un mort (Bakaye Kodio) et un blessé (ressortissant de Douna-pen). Six chameaux et une trentaine de moutons ont été également emportés. Le village reste sous la menace des assaillants.

Selon des sources locales, ces assaillants sont venus à bord d’environ 15 motos. « Ils étaient deux assaillants par moto »,a précisé l’un des témoins sous anonymat. Selon les mêmes sources, les habitants du village ont été surpris alors qu’ils étaient dans les champs pour des travaux champêtres.

Cette attaque du village de Batrou est survenue un jour après celle du village de Banikani dans la commune de Madougou occasionnant un mort, et trois jour après le massacre de 36 dogons dans les villages de Gouari, Djimd’o, Panpadougou et de Dialakanda.

Selon les informations recueillies auprès des populations des différents villages attaqués, les assaillants seraient des peuls. Des mêmes sources témoignent que des individus armés connus de tous continuent de proférer des menaces à l’encontre de la communauté Dogon. A l’heure actuelle, le village de Batrou bien que fragilisé reste le petit et seul bouclier de la commune de Dioungani et risque lui aussi un carnage si rien ne fait.

A K / Afrikinfos-Mali