Journée Mondiale du Lavage des Mains au Savon : WaterAid Mali plaide pour l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement Partout et pour Tous.

En prélude à la journée mondiale du lavage des mains au savon, célébrée le 15 octobre 2020 au Mali sous le thème : « L’hygiène des mains pour Tous», WaterAid Mali et ses partenaires (UNICEF,  OMS et CN-CIEPA/Wash) ont organisé une conférence de presse le 14 octobre 2020 à l’Hôtel Salam de Bamako. La célébration de cette journée vise à mettre l’accent sur l’importance de la pratique du lavage des mains avec de l’eau et du savon pour la prévention des maladies.

 Plusieurs études ont montré, que le lavage des mains au savon contribue à la réduction de l’incidence des maladies diarrhéiques de plus de 45 %. Aussi, il contribue à réduire de 25 à 50% le risque de contracter une maladie respiratoire ou intestinale.

Les études montrent également que le lavage des mains au savon réduit la charge microbienne de plus de 90 % d’où toute son importance dans la prévention des maladies infectieuses telles que le Covid19, les infections parasitaires, la maladie à virus Ebola, la grippe, les fièvres hémorragiques, la poliomyélite, le trachome et les infections respiratoires aiguës.

Renforcer la sensibilisation auprès des populations…

A travers le thème « L’hygiène des mains pour Tous » choisi dans le cadre de « l’initiative Hygiène des mains pour tous» lancée par l’OMS et l’UNICEF en août 2020, WaterAid Mali plaide pour que des installations d’hygiène soient accessibles partout et pour tous afin que l’hygiène des mains soit adoptée de manière durable partout au Mali. Pour ce faire, l’Organisation et ses partenaires comptent intensifier leurs activités de communication au niveau national et local, dont l’objectif est de renforcer la sensibilisation auprès des populations pour l’adoption durable de la pratique du lavage des mains au savon.

Un geste simple, mais….

« Le lavage des mains avec de l’eau et du savon est un geste simple, efficace et économique pour prévenir les maladies et sauver des vies »,dit-on. Mais, cette pratique ne peut être effective sans la disponibilité de l’eau potable. C’est ainsi que le Directeur des programmes et plaidoyer de WaderAid Mali, Alassane Maiga, dira que la célébration de cette journée offre aux acteurs concernés une opportunité de plaider pour l’accès l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement partout et pour tous.

«Le lavage des mains au savon permet de réduire l’incidence de plusieurs maladies. Nous devons nous engager à amplifier les messages relatifs à cette pratique. Malheureusement, on a encore des communautés qui n’ont pas encore accès à des services sociaux de base »,a témoigné Ismaeil Maiga de l’UNICEF.

Selon Dounatié Dao, président de la Coalition nationale de la campagne internationale pour l’eau potable et l’assainissement (CN-CIEPA/Wash), nous avons encore 6 millions de personnes qui n’ont pas accès à l’eau potable. « Que faire pour ces 6 millions de personnes. Ce n’est pas parce que les gens ne veulent pas le lavage des mains au savon, mais ils n’ont pas les préalables. Donc, ce lavage des mains au savon ne peut pas être une réalité tant que l’accès à l’eau potable n’est pas effectif », ajoute-t-il.

Des acquis louables !

Quant au Conseiller Santé et Environnement de l’OMS au Mali, Sory Bouaré, le Mali a fait des progrès. « Nous sommes fiers que le Mali ait des progrès avec 52% d’observance contre 16% de l’édition précédente, dont 30% au milieu rural contre 70% au milieu urbain »,déclare-t-il.

« Présente au Mali depuis une vingtaine d’année, WaterAid a amélioré l’accès des populations vulnérables à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement dans ses zones d’interventions à savoir : Bamako, Koulikoro, Ségou et Mopti. Dans le domaine de la promotion de l’hygiène, ses interventions ont été focalisées sur la communication pour le changement de comportement en milieu communautaire, dans les écoles et dans les centres de santé »,précise Issaka Sangaré, responsable de la Communication à WaterAid Mali

Mali : WaterAid offre des kits d’une valeur de 50 millions CFA au district sanitaire de Kati pour lutter contre la COVID-19

En visitant les zones d’intervention de WaterAid, avance-t-il, l’on se rend compte du changement intervenu en matière d’hygiène, notamment l’adoption de la pratique du lavage des mains au savon par les agents de santé, les patients, les élèves et les enseignants en milieu scolaire.

Encore des défis !

Au Mali, malgré la présence du COVID-19, près de 9 millions d’habitants, ne disposent pas d’installation à domicile pour se laver les mains avec du savon et de l’eau salubre. Aussi, 37 % des écoles ne disposent ni de savon, ni d’eau pour le lavage des mains. Voilà encore des défis auxquels il faut rapidement face. « En dépit de ces conditions déplorables, moins de 1 % des fonds destinés à la lutte contre le COVID-19 sont consacrés à l’accès à l’eau salubre, à l’assainissement et à l’hygiène à grande échelle. À l’occasion de la journée mondiale du lavage des mains, WaterAid se joint à des milliers d’autres acteurs, afin d’inciter les gouvernements à agir pour que l’eau potable et l’hygiène soient accessibles à tous ».

Selon Issaka Sangaré, à l’occasion de la journée mondiale du lavage des mains au savon WaterAid intensifie les activités de plaidoyer et de communication au niveau national et communautaire. «WaterAid plaide pour que l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement soient accessibles  partout et pour tous»,ajoute-t-il. Il estime également qu’il est impossible de prévenir les maladies telles que le Covid 19 et plusieurs autres maladies tant qu’on n’a pas accès à ces ses services sociaux de base. « Dans le domaine de la communication pour le changement de comportement, WaterAid insiste sur l’adoption des bonnes pratiques d’hygiène de manière durable » conclue-t-il.

Pour gagner ce pari, WaterAid appelle les décideurs et les partenaires techniques et financiers à accroitre les investissements consacrés à l’eau potable et à l’hygiène afin prévenir le COVID-19 et de sauver des vies.

Ousmane BALLO / afrikinfos-Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *